Centre Dramatique National
Toulouse Occitanie
 
PRLMNT / Invitation Théâtre de l'Archipel - Perpignan

© Gilles Vidal

PRLMNT

Texte Camille de Toledo
Conception, scénographie et mise en scène Christophe Bergon

# La Chute de l’Union européenne

En étroite collaboration et avec Jules Beckman et Marcelino Martin-Valiente

Voir le teaser

# L’Invention d’un monde

En étroite collaboration et avec les comédien.ne.s de l’AtelierCité 2018-2019
Sélène Assaf, Thomas Bellein, Maud Gripon, Adrien Guitton, Thibaut Prigent, Simon Ribet et Mélissa Zehner

Voir les teasers


PRLMNT est une fiction d’anticipation sur l’Europe politique en ce début de XXIe siècle. Une fiction accélératrice écrite en deux volets, deux temps pour passer de l’effondrement au relèvement. Qu’en est-il de notre vision pour l’Europe ? Quel imaginaire politique est en train de s’écrire ?
Si le premier volet, à travers deux personnages, un fonctionnaire européen et un lobbyiste, interroge les vieilles rentes du pouvoir masculin, européen, sur les êtres et les choses, le deuxième volet invite sept jeunes à se débattre dans des abstractions concrètes qui les assignent, à panser ce qui vient et à nous rappeler le sens des réalités, celui d’un plus vaste commun.


En tournée
L’Archipel, scène nationale de Perpignan
26 mars 2019 / 19h
27 mars 2019 / 20h30
Durée 3h avec entracte


Contact et réservations
Cie lato sensu museum
Elizabeth Fély-Dablemont
06 52 84 78 17
cie.latosensumuseum@gmail.com


Production ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie ; lato sensu museum
Coproduction L’Archipel, scène nationale de Perpignan
Accueils en résidence  La Chartreuse, centre national des écritures du spectacle ; théâtre Garonne – scène européenne, Toulouse

ThéâtredelaCité – Centre Dramatique National Toulouse Occitanie
Artiste-directeur Galin Stoev

ThéâtredelaCité
1, rue Pierre Baudis – BP 50919
31000 Toulouse Cedex 6
05 34 45 05 05
theatre-cite.com

Facebook, Instagram, YouTube, Issuu

Licences spectacle 1-1109344, 2-1109345, 3-1109346

           
Si ce mail ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
Pour ne plus recevoir cette newsletter, cliquez ici pour vous désabonner.