(…)
12 – 15 mars 2019
 

À nos Atrides !

D’après
L’Orestie d’Eschyle
Adaptation et mise en scène
Laurent Pérez
Création - Accompagnée par le
ThéâtredelaCité
Présenté avec et au
Théâtre Sorano

Représentations

Mar. 12 mars 2019
20h00
Mer. 13 mars 2019
20h00
Jeu. 14 mars 2019 *
14h30
Jeu. 14 mars 2019
20h00
Ven. 15 mars 2019
20h00
* Représentations scolaires

Distribution

D’après
L’Orestie d’Eschyle
Adaptation et mise en scène
Laurent Pérez / Compagnie L’Émetteur
Avec
Fanny Alvarez François-Xavier Borrel Roland Bourbon Régis Goudot Louise Guillame-Bert Mathieu Hornain Sylvie Maury Laurent Pérez
Traduction
Florence Dupont
Percussions
Roland Bourbon
Vidéo / Création son
Mathieu Hornain
Scénographie
Camille Bouvier
Lumières
Didier Glibert
Dramaturgie et collaboration à la mise en scène
Sarah Freynet
Costumes
Alice Thomas
Présenté avec le
Théâtre Sorano

Production
Théâtre Sorano
ThéâtredelaCité
Théâtre Jules Julien

Pour la création de À nos Atrides !, l’équipe artistique est accueillie en résidence au ThéâtredelaCité pendant 2 semaines.

Informations

Au Théâtre Sorano

2h environ

Saison 2018-2019
Créé ici
Créé cette saison
Théâtre

Résumé

Qu’est-ce qui fait qu’un homme puisse sacrifier sa propre fille à ses desseins de conquête ?

Et conduit une femme à massacrer son mari à coups de hache, avec la complicité amoureuse du cousin de la victime ?

Qu’est-ce qui amène une fille et un fils à projeter le meurtre de leur mère et, in fine, à l’égorger publiquement ?

L’Orestie d’Eschyle, 500 ans avant notre ère, pose la question d’une violence relationnelle inhérente à toute société.

Cette violence, c’est donc la nôtre.

Laurent Pérez

Journal

Publié le 1 décembre 2018

« Qu’est-ce que créer ? » : la même question a été posée à trois artistes de la scène régionale qui présentent leurs dernières créations ce trimestre au ThéâtredelaCité. C’était une belle occasion d’interroger ces trois metteurs en scène sur leur façon de faire du théâtre : vaste, politique au sens premier, propice au lyrisme personnel ou profondément philosophique par certains aspects, la question n’a pas été bordée, volontairement, pour laisser la pensée se déployer et l’interprétation de chacun ouvrir des brèches. Lou Broquin de la Compagnie Créature, Joël Fesel du Groupe Merci et Laurent Pérez de la Compagnie L’Émetteur, se sont prêtés au jeu : ils livrent ici, autour de quelques axes-clés, leur façon singulière de se mettre au travail. De faire surgir des formes à partir des questionnements individuels qui les animent.