(…)

Un dispositif d'insertion professionnelle original

Depuis le 1er janvier 2018, Galin Stoev est le nouveau directeur du ThéâtredelaCité.

Trois axes majeurs dessinent son projet :

> Une maison des artistes ouverte Imaginer le ThéâtredelaCité comme un grand lieu de création et de recherche scénique avec notamment la mise en place de l’inCUBateur créatif : le CUB, dispositif d’accompagnement sur mesure pour les équipes artistiques.

> Élargir et approfondir le travail avec le territoire : de la Métropole à l’international

Pour réinvestir la Métropole, proposer deux temps forts :
– Portrait/Paysage, un artiste reconnu sera à l’honneur chaque année (Maguy Marin est la première invitée).
– Je(u) T’M, une biennale des arts vivants réunissant des artistes internationaux venus du théâtre, mais aussi de la danse ou encore des arts du cirque et de la rue.
Outre ces deux rendez-vous, l’accent sera porté sur la création d’un réseau de diffusion plus dense et sur une collaboration plus importante avec les autres structures culturelles toulousaines.

> Penser le ThéâtredelaCité comme un lieu de vie et d’éducation artistique et culturelle

Diversifier les publics pour que le théâtre redevienne un espace de rencontre et de partage.


Dans la droite ligne de notre projet de « maison des artistes », nous invitons un groupe de sept jeunes acteurs professionnels à partager pendant plus d’un an la vie du théâtre. Durant leur résidence, ils éprouveront pleinement tous les aspects du métier auquel ils se destinent en participant à des ateliers de création dirigés par des artistes reconnus, en développant leurs propres projets, en rencontrant dans le travail d’autres jeunes artistes et d’autres lieux culturels régionaux.

Au-delà du fait qu’ils s’inscriront dans un réseau d’équipes artistiques avec qui ils pourront travailler par la suite, ces jeunes comédiens seront en lien permanent avec l’équipe du théâtre qui les accompagnera dans leurs propositions et leurs questionnements.

Chloé Dabert, metteuse en scène d’Iphigénie (spectacle accueilli cette saison), créera un spectacle avec la nouvelle promotion. Ce spectacle sera repris en tournée à l’automne 2019, période pendant laquelle les comédiens de l’AtelierCité auront également la possibilité de faire découvrir au public et aux professionnels leurs projets personnels.

Après ces quinze mois de résidence, les sept jeunes professionnels de l’AtelierCité bénéficieront, durant une année, d’une attention bienveillante et d’un accompagnement dans leurs projets artistiques et leur ancrage sur le territoire.

Permettre à de jeunes acteurs de mieux comprendre les réalités des métiers du spectacle vivant, d’explorer sereinement leurs désirs d’artistes en devenir et d’intégrer un réseau de professionnels pour faire éclore leurs projets, telle est l’ambition de l’AtelierCité.

Galin Stoev, février 2018

 

Présentation

L’AtelierCité est un dispositif d’insertion professionnelle qui offre aux jeunes comédiens les moyens d’affirmer leurs potentiels, qui permet de valoriser leur employabilité et de densifier l’accessibilité aux réseaux professionnels.

Durant les six premiers mois de leur engagement au ThéâtredelaCité , les comédiens de l’AtelierCité participent, sous la direction d’artistes invités (acteurs, metteurs en scène, chorégraphes…), à des ateliers de recherche et de création qui donnent tous lieu à des présentations publiques.

Parallèlement à ces chantiers, les comédiens participent à des ateliers hebdomadaires (danse et chant), sont associés aux projets d’action culturelle du CDN et travaillent au quotidien avec les personnels artistiques, administratifs et techniques du théâtre.

Autant d’éléments qui leur permettent de parfaire leur apprentissage du métier.

Le troisième trimestre est consacré à la création d’un spectacle, conçu par le directeur du ThéâtredelaCité ou un artiste invité, et offre aux jeunes interprètes l’expérience d’une exploitation complète : représentations au ThéâtredelaCité et en tournée.

Les trois derniers mois de leur parcours au TC, les comédiens finalisent les projets personnels sur lesquels ils travaillent depuis plusieurs mois et confrontent leur travail au regard des spectateurs et des professionnels.

Les projets initiés dans le cadre du contrat de professionnalisation (ateliers de création sous la direction d’artistes invités, créations ou projets personnels) peuvent éventuellement être repris et accompagnés l’année suivante.

 

Conditions d’admission

L’ATELIER s’adresse à des interprètes francophones âgés de 23 à 28 ans à la date d’embauche (11 octobre 2018).

Les candidats doivent attester de trois années de formation professionnelle dans une école d’art dramatique ou justifier d’une pratique professionnelle.

 

Conditions d’emploi

Les comédiens recrutés bénéficient d’une Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) de 400 heures (indemnisation Pôle emploi selon critères socio‑professionnels) et sont ensuite engagés pour une durée de 12 mois à temps complet en contrat de professionnalisation (rémunération entre 85 et 100% du SMIC selon des critères socio-professionnels). L’année qui suit le contrat de professionnalisation, les comédiens peuvent bénéficier d’un droit de tirage sur un projet artistique, ou d’un contrat à durée déterminée d’usage s’ils sont engagés sur une production ou coproduction du ThéâtredelaCité.

Pré-programme

– Ateliers de création sous la direction de Galin Stoev (directeur du ThéâtredelaCité), Maguy Marin, Aurélien Bory…

– Création d’un spectacle mis en scène par Chloé Dabert (metteuse en scène d’Iphigénie), représentations au ThéâtredelaCité et en tournée

– Création de PRLMNT L’invention d’un monde de Camille de Toledo, mise en scène Christophe Bergon au ThéâtredelaCité et en tournée

– Conception, fabrication et présentations de projets individuels

– Partenariats avec les dispositifs d’insertion professionnelle cirque, dans et cinéma de Toulouse : le LIDO, la Place de la Dansel’ENSAV

– Lectures publiques

– Ateliers hebdomadaires danse et chant

– Participation aux projets d’action culturelle du ThéâtredelaCité

Concours 2018

Conditions d’admission

L’ATELIER s’adresse à des interprètes francophones âgés de 23 à 28 ans à la date d’embauche (11 octobre 2018).

Les candidats doivent attester de trois années de formation professionnelle dans une école d’art dramatique ou justifier d’une pratique professionnelle.

Déroulement du recrutement – 3 étapes

 

1) Dossier de candidature

Un dossier complet doit être envoyé au plus tard le 7 avril 2018 (le cachet de la poste faisant foi).

Documents à joindre :
– Dossier de candidature avec photo
– Attestation(s) de formation(s)
– Attestation(s) d’engagement(s) professionnel(s)
– Photocopie de la carte d’identité ou du passeport
– Chèque de 30 € à l’ordre du TNT (Frais d’inscription forfaitaires pour l’ensemble de la procédure de recrutement)

Une première sélection sera faite à partir de ce dossier.

 

2) Audition

Les candidats retenus seront invités à participer à une audition qui aura lieu :
– à Paris (Odéon – Théâtre de l’Europe) le 15, 16, 18 ou 19 mai 2018
– ou à Toulouse (ThéâtredelaCité) le 12, 13, 14 ou 15 juin 2018

Les candidats devront présenter une scène dialoguée du répertoire de leur choix et un parcours libre (toute forme de prestation scénique présentée dans un traitement personnel). La scène et le parcours libre ne devront pas excéder 3 minutes chacun.

 

3) Stage probatoire

À l’issue des présélections, les candidats retenus participeront à un stage probatoire qui aura lieu au TC du 28 juin au 3 juillet 2018 (relâche le dimanche 1er juillet).

Les 7 comédiens qui constitueront la nouvelle promotion de l’AtelierCité bénéficieront d’une POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi) du 11 octobre au 29 décembre 2018 puis seront engagés en contrat de professionnalisation du 31 décembre 2018 au 31 décembre 2019.

Contact

Caroline Chausson
Responsable de l’AtelierCité
05 34 45 05 08
c.chausson@theatre-cite.com

 

Le projet d’insertion professionnelle de l’AtelierCité est subventionné par la Ville de Toulouse, le ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Occitanie), la Région Occitanie et reçoit le soutien financier de l’AFDAS et de Pôle emploi.