(…)
Journal
Éditos
Publié le 14 janvier 2021

Dans le Décaméron, un livre de la Renaissance italienne de Boccace, des personnages repoussés par la Peste fuient et se déplacent d'un espace confiné à l’autre. Alors qu’ils ont déjà exploré tous les châteaux, jardins et abris, et qu’il n'y a plus d'endroit physique pour se cacher face à la mort et à la terreur qui les hantent, ils commencent à se retirer dans les espaces intérieurs de leur conscience. Cela les conduit à « l’implosion » de leur imagination. Leur énergie de vie brise la toile du désespoir en exprimant quelque chose d'intime et d’essentiel.
Ces personnages commencent alors à raconter des histoires. Ils décrivent les choses qu'ils aiment, ils constituent un inventaire des valeurs auxquelles ils croient pour capturer l’essence de la vie et la contempler la bouche ouverte, au moins pendant un moment. Face à la mort ils ont déjà compris que la narration, l'empathie, la fantaisie et la créativité sont les seuls endroits où la vie peut continuer en dépit des perturbations du monde qui les entoure.
Le fait de raconter des histoires devient une force vitale.

[…] Aujourd’hui je trouve alors assez excitant d’exercer, en faisant du théâtre, un acte de résistance. C’est comme si notre capacité à ressentir se retrouvait, sans crier gare, hors la loi et que moi, en tant qu’homme de théâtre, j’encourageais les gens à éprouver des sentiments à nouveau.

Un conte de fée actuel dont il faut recoller les morceaux.

Publié le 15 décembre 2020

Créée en 2018, Insoutenables longues étreintes est la première création de Galin Stoev en tant qu’artiste-directeur au ThéâtredelaCité. Après avoir reçu, le prix de la critique pour le meilleur spectacle théâtral créé en région, cette pièce est reprise au ThéâtredelaCité cette saison 20-21 et partira en suite en tournée.

Monsieur, Madame

Jouer et rien d’autre

Publié le 9 décembre 2020

Christelle Simonin et Angie Mercier font partie des sept comédiens de l’AtelierCité, auxquels s’ajoute, pour cette promotion 2020-2021, un metteur en scène. S’ils ont pu appréhender jusqu’à aujourd’hui les contours de l’art de l’acteur, ils entrent désormais de plain-pied dans un métier pour lequel ils ont autant d’attentes que d’inquiétudes, autant de convictions que de questionnements.

3 questions à…
Publié le 9 décembre 2020

Directrice de La Place de la Danse – CDCN Toulouse Occitanie

Le Tartuffe / Épisode 1 – La découverte

Publié le 9 décembre 2020
Publié le 24 septembre 2020

L’ambition du ThéâtredelaCité est de permettre à de jeunes artistes de mieux comprendre les réalités des métiers du spectacle vivant, d’explorer sereinement leurs désirs de création et d’intégrer un réseau de professionnel.le.s pour faire éclore leurs projets. Recrutée en juin, la troupe éphémère 20-21, composée de 7 comédien.ne.s — Matthieu Carle, Jeanne Godard, Angie Mercier, Fabien Rasplus, Marie Razafindrakoto, Quentin Rivet, Christelle Simonin et du metteur en scène Simon-Elie Galibert, est invitée à partager pendant 15 mois la vie du théâtre. Ils présenteront Le Tartuffe, mis en scène par Guillaume Séverac-Schmitz, au CUB en décembre et en tournée régionale en 2021.

Dossiers et reportages

Deux équipes et deux créations à découvrir cet automne

DOSSIER : LA MAISON DES ARTISTES

Publié le 24 septembre 2020

On l’a dit, aider une création à éclore peut prendre des aspects nombreux : accueillir en résidence, mettre à disposition les compétences des ateliers, offrir un appui à la diffusion ou aux tournées à venir, rester engagé dans la formation des jeunes acteurs et leur professionnalisation, etc. Les projets très différents de Millaray Lobos García et Guillaume Séverac-Schmitz ont ainsi été soutenus à divers titres par le ThéâtredelaCité : la solidité de la « logistique » apportée permet aujourd’hui au point de vue dramatique de chaque artiste de s’exprimer. Alors, qu’entend-on par adaptation, comment faire vivre le collectif et encourager la réciprocité des apports : à suivre quelques éléments de réponse et de réflexion. Interview croisée…

Dossiers et reportages

DOSSIER : LA MAISON DES ARTISTES

Publié le 24 septembre 2020

« Produire une créativité et une qualité artistique qui soient à la hauteur de cet équipement culturel exceptionnel », c’était dans leur projet d’origine en 2018 : aujourd’hui, à l’orée d’une troisième saison enthousiaste malgré les impacts de la pandémie, Galin Stoev et Stéphane Gil réaffirment le ThéâtredelaCité dans son rôle de grande maison de fabrication et de création. Bien sûr, la mission fait partie des rôles phares d’un CDN, mais ici la priorité donnée à la création a pris une tournure très concrète : les murs ont été poussés, les espaces réinvestis pour ouvrir davantage le lieu à l’accueil en résidence et lui insuffler une nouvelle dynamique. Le Petit théâtre est devenu Le CUB, un incubateur et laboratoire modulable entièrement dévolu à la recherche, où sont présentés des spectacles en devenir. Donner le temps aux créations de trouver leurs marques (et leur public), être attentif à l’accompagnement vraiment individualisé des compagnies et décloisonner les énergies positives à l’œuvre pour qu’elles essaiment, c’est l’esprit de cette « maison des artistes » dans laquelle sont nés de nombreux spectacles à venir ce trimestre…

Surprises

© Delphine Panique, Les Classiques de Patrique, Ed. Gallimard Jeunesse, 2019

Publié le 24 septembre 2020

Avec Les Classiques de Patrique, Delphine Panique nous dit tout : Comment Zeus a spoilé le récit de la guerre de Troie ? Pourquoi Madame Bovary est une « no life » ? Bref, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les grands classiques de la littérature.

Dossiers et reportages

Rêver l’action artistique et culturelle de demain

Publié le 24 septembre 2020

Au lendemain du questionnaire du sociologue Bruno Latour pour penser le monde post-confinement et à la veille de l’appel à une convention citoyenne pour la culture, adressé à Madame la Ministre, des artistes se sont vu.e.s donner carte blanche par le ThéâtredelaCité pour interroger le rapport à l’Autre que, notamment, les règles de distanciation physique ont bouleversé. Laboratoires de recherche et d’écriture, ces résidences (soumises à candidature) avaient pour objectif de « réfléchir à l’évolution des pratiques dans le domaine de l’action artistique et culturelle, de rêver les nouvelles manières de proposer et de faire, sans obligation de mise en œuvre dans les mois à venir ». Le ThéâtredelaCité incarnait alors, plus que jamais, un espace hétérotopique par excellence, un « autre lieu » à la fois au cœur de la cité et à sa marge, offrant aux huit compagnies ou collectifs régional.e.s résident.e.s la possibilité de produire de la pensée, façonner de l’imaginaire, sans exigence de résultat ce qui fut vécu comme une parenthèse enchantée par les artistes.

3 questions à…
Publié le 24 septembre 2020

C’est un comédien bien aimé des français, qu’on voit aussi bien au cinéma qu’à la télévision, même si le théâtre l’occupe en priorité et à divers titres : Robin Renucci monte sur les planches bien sûr, il a fondé des Rencontres internationales de théâtre en Corse qui ont plus de vingt ans, mais il est également président de l’association des 38 centres dramatiques nationaux de France dont fait partie le ThéâtredelaCité. Il dirige aussi depuis 2011 les Tréteaux de France, un CDN qui a la particularité d’être itinérant tout en gardant les mêmes missions que les autres, chevillées à trois credo fondateurs de l’éducation populaire : créer surtout, transmettre et former. Des valeurs essentielles en ces temps de crise, où puiser selon lui les ressources d’un nouvel élan pour le spectacle vivant...

Monsieur, Madame
Publié le 24 septembre 2020

« Les décors sont de Roger Hart et les costumes de Donald Cardwell » : qui a connu la célèbre émission Au Théâtre ce soir se souvient de cette phrase culte célébrant les costumes comme une composante fondamentale d’un spectacle. Sans pourpoints d’époque pas de véracité historique, sans manteaux de zibeline, pas d’Anna Karénine et sans tailleurs pastels, pas de Parapluies de Cherbourg : à l’écran et à la scène, l’habit fait le moine. Il conditionne la projection intime et l’identification du spectateur. Au ThéâtredelaCité, c’est une femme, Nathalie Trouvé, qui assume ce rôle jusqu’aux boutons pression car c’est une perfectionniste. Et une discrète cheffe d’orchestre…

3 questions à…
Publié le 9 mars 2020

Le Centre hospitalier Gérard Marchant et le ThéâtredelaCité ont entamé une collaboration depuis trois saisons proposant aux patient.e.s de plonger dans l’univers du spectacle vivant : suivis de création, spectacles, rencontres avec les équipes artistiques au théâtre ou à l’hôpital ou encore interventions artistiques dans le cadre d’ateliers.

Monsieur, Madame
Publié le 9 mars 2020

Donner vie, faire exister, procréer même, tels sont les termes que le dictionnaire propose pour définir le mot « production ». Les mots ne s’y trompent pas car s’agissant de spectacle vivant comme de naissances, le service a bien souvent une composition féminine. C’est le cas au ThéâtredelaCité où Sophie Cabrit et Benjamine Long forment le duo aux manettes de la « prod’ ».

Surprises

(Little Nemo au Pays du Sommeil)

Publié le 9 mars 2020

Créée par l’auteur américain Winsor McCay en 1905 et publiée en premier lieu dans l’édition dominicale du quotidien New York Herald, Little Nemo in Slumberland est aujourd’hui considérée comme une œuvre majeure et visionnaire dans le domaine de la bande dessinée.

3 questions à…
Publié le 24 décembre 2019

Directrice générale de Milan Presse, avec qui le ThéâtredelaCité édite le guide Jeune Public Les enfants au spectacle.

Monsieur, Madame

Tendons l’oreille !

Publié le 24 décembre 2019

Le « son », c’est un tout petit mot qui recouvre une foule de choses, surtout dans un grand théâtre comme le ThéâtredelaCité : derrière ces trois lettres, il y a des bruitages fabriqués ou des ambiances sonores peaufinées en studio, des piles d’amplis qui rugissent ou des micros ultra-sensibles qui vous susurrent à l’oreille.

Surprises
Publié le 24 décembre 2019

Cette planche datée de 1918 fait partie de la série Krazy Kat, un comic strip créé par George Herriman qui paru pendant plus de 30 ans dans les journaux américains. Une vraie pépite qui influença les grands noms de la bande dessinée !

Surprises
Publié le 15 octobre 2019

Woshibai est un bédéaste et illustrateur originaire de Shanghai.
Il conçoit des récits sans mots qui mettent en scène nos incertitudes et nos angoisses existentielles. Il nous présente ici l’un d’eux, intitulé Direction (方向).

Monsieur, Madame
Publié le 15 octobre 2019

Une fois n’est pas coutume, le pluriel s’impose dans cette rubrique « Monsieur Madame » : en matière de construction de décor en effet plus qu’ailleurs le job se joue toujours en équipe. Et le féminin, quoiqu’encore non majoritaire, y tient bien sa part.

Surprises

© Marie Guillard, 2017

Publié le 20 février 2019
3 questions à…
Publié le 20 février 2019

Fondateur et directeur de la Librairie Ombres Blanches.
Implantée au cœur de Toulouse depuis 1978, la Librairie Ombres Blanches a, dès ses débuts, tissé des liens très forts avec le monde de la culture et les théâtres de la ville. Retour sur une histoire partagée depuis quarante ans…

Monsieur, Madame
Publié le 20 février 2019

Son rôle va bien au-delà de trouver les accessoires qui donnent à un spectacle son esthétique. Cheville ouvrière du décor, l’accessoiriste recherche les objets qui vont habiter le plateau. Souvent, il les fabrique lui-même. Ce poste-clé requiert débrouillardise, technicité et surtout de la créativité : un ingrédient dont Jean-Pierre Belin, quarante ans de maison au service du CDN, a à revendre !

3 questions à…
Publié le 1 décembre 2018

Président du directoire de la Caisse d’Épargne de Midi Pyrénées, mécène du ThéâtredelaCité.

Monsieur, Madame
Publié le 1 décembre 2018

Il a longtemps fait partie des petits métiers du spectacle. Disparu au cinéma, on se souvient des paniers de glaces et de bonbons à l’entracte, il reste bien vivant au théâtre où il donne le ton et l’atmosphère d’une équipe. Principalement incarné par des étudiant.e.s, l’ouvreuse ou l’ouvreur est le premier visage qui vous sourit quand vous entrez au théâtre. Souleila Ukrainiec-Mahiddin, lève un pan du rideau sur ce métier essentiel et plus glamour qu’il n’y paraît.

Surprises

Un jeu des sept différences où Mattis Dovier nous dévoile la vraie nature du Triomphe de l’amour.

Publié le 1 décembre 2018
Surprises

© Sammy Stein, 2016

Publié le 1 septembre 2018
Monsieur, Madame
Publié le 1 septembre 2018

Avec sa nouvelle grille tarifaire, le ThéâtredelaCité souhaite s’adresser à tous les publics.
L’éclairage de Benjamin Rochefort, responsable de la billetterie, autour de deux mots-clés du projet global :

Surprises
Publié le 9 décembre 2020

Un coronastéroïde venu de la ceinture de Kuiper a contraint l’Organisation Mondiale de l’Astrologie à confiner les constellations du zodiaque pour leur éviter une potentielle collision. L’influence des douze signes étant depuis limitée, il ne nous est pas possible de vous délivrer un horoscope ce trimestre.

Il nous faudra donc garder confiance dans l’adage « aide-toi, le Ciel t’aidera », mais encore faut-il bien se connaître. Voici donc un petit psycho-test pour pour faire le point et envisager les semaines à venir.

Si tu pouvais remonter le temps, lequel de ces événements historiques souhaiterais-tu (re)vivre ?
● La victoire de l’équipe de France à la Coupe du Monde de football en 1998.
✿ Ce moment, il y a 2 millions d’années, où nous sommes passé.e.s de quadrupèdes à bipèdes.
★ La prise de la Bastille du 14 juillet 1789.

« Je vais te dire un truc que tu sais déjà. Le soleil, les arcs en ciel, c’est pas le monde ! Y’a de vraies tempêtes, de lourdes épreuves aussi grand et fort que tu sois. » Que t’inspire cette citation de Rocky Balboa ?
✿ Ça me donne envie d’écouter la chanson Eye of the Tiger pour me donner la pêche et danser !
● Je ne pensais pas qu’il y avait autant de profondeur dans cette saga. Je vais profiter du couvre-feu pour visionner l’intégrale.
★ Ça me rappelle une autre de ses phrases dans Rocky 5 : « Mon ring, c’est la rue. » L’endroit idéal pour réclamer le retour des arcs-en-ciel.

Tu décides de faire une nouvelle publication sur les réseaux sociaux #MoodOfTheDay, quelle photographie choisis-tu ?
✿ Une de cette fois où vous aviez tenté de faire une pyramide humaine avec tes ami.e.s. Le bon vieux temps…
★ Un cliché d’Henri Cartier-Bresson issu d’un de ses reportages : la force intemporelle du photojournalisme.
● Une photographie aux rayons X, pour donner à voir le cœur des choses.

Ta librairie indépendante préférée a rouvert, quel ouvrage vas-tu aller chercher dans ses étagères ?
★ Un écrit d’Angela Davis, qui dans son militantisme et ses recherches théoriques a mis la Justice et l’Égalité au centre.
✿ Un roman graphique de Marion Fayolle qui nous conte ses histoires par les corps de ses personnages.
● Un livre d’Annie Ernaux, où l’intime résonne en universel.

Que cuisines-tu en ce moment ?
✿ Surtout du pain pour utiliser le levain que tu élèves depuis avril. Et puis le pétrissage, c’est bon pour les biceps !
● Depuis que tu as revu la vidéo de Maïté assommant une anguille lors d’une nuit de désœuvrement, tu refais toutes les recettes de ta grand-mère.
★ Ayant regardé tous les replay de Top Chef pendant le confinement, plus besoin de recettes ! Tu inventes les tiennes et improvise.

Regarde le symbole que tu as le plus obtenu pour connaître le résultat.






RÉPONSES

Majorité de
À t’écouter, ce ne sont pas les sujets de débats, sources de tensions, situations d’injustices qui manquent ces temps-ci. D’ailleurs, tu ne manques pas de les relever et d’y réfléchir. Tant mieux ! Car pourquoi ne pas profiter des prochaines semaines pour chercher des solutions à ce qui, à ton sens, pourrait fragiliser notre démocratie ?
Les spectacles qui t’aideront à mener cette réflexion ce trimestre : Le feu, la fumée et le souffre ; Tarquin ; any attempt will end in crushed bodies and shattered bones.

Majorité de
Quête philosophique, sociologique ou psychanalytique, ces mois passés t’ont amené à te plonger dans la singularité de ton existence et de celle des autres. Car la pandémie est mondiale mais ses répercutions sont également intimes. Nul doute que tu poursuivras cette recherche les prochaines semaines alors n’oublie pas que c’est le parcours qui importe, pas l’arrivée.
Les spectacles qui t’amèneront vers de nouveaux sentiers ce trimestre : Ton Père, Le Préambule des étourdis, Insoutenables longues étreintes.

Majorité de
Cette privation de liberté due à la crise sanitaire, tu la ressens principalement dans ton corps. À la distanciation physique qui prive de ces contacts si essentiels avec nos proches, s’ajoute le besoin inassouvi depuis tant de mois de faire des ronds de jambe en musique ou dans un stade. Échauffe-toi consciencieusement ces prochaines semaines et rendez-vous dès que possible !
Les spectacles qui t’animeront des orteils à la tête ce trimestre : 10000 gestes, Étreinte(s).

Surprises
Publié le 9 décembre 2020

Un coronastéroïde venu de la ceinture de Kuiper a contraint l’Organisation Mondiale de l’Astrologie à confiner les constellations du zodiaque pour leur éviter une potentielle collision. L’influence des douze signes étant depuis limitée, il ne nous est pas possible de vous délivrer un horoscope ce trimestre.

Il nous faudra donc garder confiance dans l’adage « aide-toi, le Ciel t’aidera », mais encore faut-il bien se connaître. Voici donc un petit psycho-test pour passer l’automne.

À quoi tes vacances d’été ont-elles le plus ressemblé ?
● À une production hollywoodienne. Normal, tu as passé le confinement à en écrire le scénario.
✿ À une retraite solitaire. Distanciation sociale certes, mais aussi, avouons-le, pour fuir un peu la ville et la famille.
■ À un gros câlin. L’objectif était clair : se retrouver, rencontrer, embrasser (masqué.e) l’humanité.
★ À un débat permanent sur l’actualité. Sauf que tu ne sais toujours pas qui a raison…

Quelle vertu est, pour toi, la plus importante ?
★ La justice
✿ La transmission
● Le désir
■ La fraternité/sororité

Quelle chanson correspond le plus à ton état d’esprit ?
La Grenade – Clara Lucciani : « Sais-tu Que là sous ma poitrine Une rage sommeille Que tu ne soupçonnes pas ? »
Basique – Orelsan : « Entre avoir des principes et être un sale con, la ligne est très fine (basique) »
Résiste – France Gall : « Cherche ton bonheur partout, va, Refuse ce monde égoïste »
J’irai au bout de mes rêves – Jean-Jacques Goldman : « Et même si les tempêtes Les dieux mauvais, les courants Nous feront courber la tête »

Si l’on te proposait de partir demain où tu veux dans le monde, quelle serait ta destination ?
■ Qu’importe la destination, ce sont les rencontres qui sont importantes.
● Dans cet endroit où tu rêves d’aller et qui, tu le sais, changera ta vie.
★ Là où on lutte pour le monde de demain.
✿ Tu ne partiras pas : tu es prisonnier.ère de ta vie ici.

Quel mot décrirait le mieux ta prochaine venue au théâtre ?
★ Complicité
● Découverte
■ Aventure
✿ Petits et grands

Regarde le symbole que tu as le plus obtenu pour connaître le résultat.






RÉPONSES

Majorité de
Entre les infox, la langue de bois et les théories du complot qui se multiplient, tu as fait tes choix. Tu connais ta vérité et as trouvé les personnes avec qui la partager. Mais de qui la tiens-tu et est-ce la bonne ?
Les spectacles du trimestre pour t’aider à y réfléchir : Catarina et la beauté de tuer des fascistes, Le Tartuffe

Majorité de
Te voilà déterminé.e à mettre des paillettes dans ta vie pour la vivre pleinement. Et si chaque mythe a ses parts d’ombre et de subjectivité, tu sauras surmonter les obstacles pour t’approcher de la légende que tu souhaites être.
Les spectacles du trimestre pour rencontrer d’autres héro.ïne.s : Questcequetudeviens?, Cannes 39/90, une histoire de Festival, Blanche-Neige, histoire d’un Prince

Majorité de
Les situations exceptionnelles de ces derniers mois ont fait surgir des difficultés dans tes relations familiales ou amicales qui te pèsent. C’est le bon moment pour quitter ce qui te bloque et te nuit.
Les spectacles du trimestre pour t’en donner la force : Les Serpents, L’Absence de père, Please Please Please

Majorité de
Avec cette épreuve sanitaire qui s’ajoute aux incertitudes face au futur, plus que jamais tu te sens relié.e à l’humanité. Et même si construire un avenir commun plus inclusif est vertigineux, ne renonce pas.
Les spectacles du trimestre qui résonneront en toi : EC[H]OS, Notre-Dame de Paris, Les hauts plateaux