(…)
7 – 8 octobre 2019
 

Quarantaine

Texte et mise en scène
Vincent Lécuyer
Spectacle présenté lors de
La Biennale

Représentations

Lun. 7 oct. 2019
19h00
Mar. 8 oct. 2019
21h00
* Représentations scolaires

Distribution

Texte et mise en scène
Vincent Lécuyer
Spectacle présenté lors de
La Biennale
Avec
Véronique Dumont Janie Follet Adrien Desbons Adrien Letartre
Scénographie
Jean Le Peltier
Lumières
Julie Petit Etienne
Costumes
Sandra Brisy
Réalisation des décors
Ateliers du Théâtre de Liège
Toile
Christelle Vanbergen Agnès Brouhon

Un spectacle de la Compagnie Petite âme

Coproduction
Théâtre de Liège, La Manufacture – CDN Nancy Lorraine, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, DC&J Création avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter

Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service Théâtre

Informations

Le CUB
Durée estimée 1h30


Spectacle présenté lors de La Biennale

 

Saison 2019-2020
La Biennale
Théâtre

Résumé

En tant que période de la vie humaine, la quarantaine peut causer une forme d’inquiétude voire d’angoisse : la fameuse crise de la quarantaine. À cet âge, on peut se trouver en proie à des questionnements sur ce qui est encore possible, se demander si l’on n’entre pas dans une phase de déclin inéluctable. Plusieurs questions restent en suspens pendant une partie de la pièce. Élisabeth se trouve-t-elle « mise en quarantaine » de façon contrainte ou volontaire ? Est-elle atteinte d’une maladie physique ou mentale ? On pourrait sans doute simplifier en parlant de burn-out ou de dépression mais ce qu’elle traverse révèle un malaise plus profond, d’ordre existentiel. Une chose est sûre : elle n’a plus aucun contact direct avec le monde extérieur.
L’idée force est celle d’un combat ou d’un conflit, qu’il soit intérieur ou extérieur. Aux yeux d’Élisabeth, la guerre est déclarée – en elle-même et avec le monde. Le récit alterne ainsi entre deux niveaux de fiction et, hormis Élisabeth, les personnages de la pièce se retrouvent dans les deux niveaux, interprétés par les mêmes acteurs. D’un niveau à l’autre se pose en particulier la question de la cohabitation. Comment cohabite-t-on ou coexiste-t-on avec des personnes qui nous perturbent, nous mettent mal à l’aise voire nous mettent en danger ? Comment fait-on pour réagir à cette sensation d’agression sans recourir à la violence ? Comment parvient-on – si on y parvient – à garder l’espoir et la force de continuer ?
Vincent Lécuyer

Quarantaine est une tentative de retisser une relation humaine, aux autres et à soi–même, de retrouver un chemin, dans ce monde dévasté, en guerre, le nôtre.

Vincent Lécuyer