(…)
21 – 28 janvier 2020
 

Tout le monde ne peut pas être orphelin

Mise en scène
Jean-­Christophe Meurisse
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité
Présenté avec le
Théâtre Sorano

Représentations

Mar. 21 janv. 2020
20h30
Mer. 22 janv. 2020
19h30
Jeu. 23 janv. 2020
19h30
Ven. 24 janv. 2020
20h30
Sam. 25 janv. 2020
20h30
Lun. 27 janv. 2020
19h30
Mar. 28 janv. 2020
20h30
* Représentations scolaires

Distribution

Mise en scène
Jean-­Christophe Meurisse
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité
Présenté avec le
Théâtre Sorano
Collaboration artistique
Amélie Philippe
Avec
Pénélope Avril Lorella Cravotta Charlotte Laemmel Vincent Lécuyer Hector Manuel Olivier Saladin Judith Siboni Alexandre Steiger
Régie générale
François Sallé

Décors et construction
François Gauthier-Lafaye
Création et régie lumière
Stéphane Lebaleur Jérôme Pérez
Création et régie son
Isabelle Fuchs Jean-François Thomelin
Régie plateau
Nicolas Guellier

Costumes
Sophie Rossignol
Direction de production
Antoine Blesson

Administration de production
Allan Périé

Chargée de production et de communication
Alice Bambaggi
Presse
Agence MYRA

Production
Chiens de Navarre

Coproduction
Nuits de Fourvière ; TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers ; La Villette, Paris ; ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie ; TANDEM scène nationale Arras/Douai ; Le Volcan scène nationale du Havre ; MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis ; Maison des Arts de Créteil

Avec le soutien de la Ferme du Buisson scène nationale de Marne-la-Vallée et de l’Ecole du Théâtre National de Bretagne à Rennes dans le cadre de son dispositif d’insertion
La Cie Chiens de Navarre est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Île-de-France et la Région Île-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle.

Informations

La Salle / public installé sur le plateau
Durée estimée 1h40

Déconseillé aux moins de 16 ans – certaines scènes de violence et de nudité peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes

Saison 2019-2020
Création
Créations
Théâtre

Résumé

91 % des Français affirment que la présence quotidienne de leur entourage familial apparaît comme étant essentielle.
Je me sens bien souvent un égaré des 9 % restants. Personnellement, je n’ai jamais vraiment cru à la notion de famille, tant mon passé de ce point de vue là n’est pas loin d’un désastre structurel et affectif. Et paradoxalement, le projet, l’idée même me  bouleverse, puisque j’ai fondé moi-même une famille. J’aurais pu utiliser mon pouvoir bien humain de dire non à la conception, mais j’ai dit oui pour perpétuer quoi ? Des réveillons de Noël ? Des otites ? De l’amour ?
Jean-Christophe Meurisse