(…)
23 – 26 mars 2021
 

Le Jeu des ombres

D'après L'Orfeo de
Claudio Monteverdi
De
Valère Novarina
Mise en scène
Jean Bellorini
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité

Représentations

Mar. 23 mars 2021
20h30
Mer. 24 mars 2021
19h30
Jeu. 25 mars 2021
19h30
Ven. 26 mars 2021
20h30
* Représentations scolaires

Distribution

D'après L'Orfeo de
Claudio Monteverdi
De
Valère Novarina
Mise en scène
Jean Bellorini
Direction musicale
Sébastien Trouvé en collaboration avec Jérémie Poirier-Quinot
Scénographie
Jean Bellorini Véronique Chazal
Lumières
Jean Bellorini
Collaboration artistique
Thierry Thieû Niang
Costumes
Macha Makeïeff
Coiffures et maquillage
Cécile Kretschmar
Assistanat à la mise en scène
Mélodie-Amy Wallet
Avec
François Deblock Mathieu Delmonté Karyll Elgrichi Anke Engelsmann Aliénor Feix Jacques Hadjaje Clara Mayer Liza Alegria Ndikita Hélène Patarot Marc Plas Ulrich Verdoni
Euphonium
Anthony Caillet
Trompette
Pauline Duthoit
Piano
Clément Griffault
Violoncelle
Barbara Le Liepvre
Trombone
Louise Ognois
Percussions
Benoit Prisset
Trombone
Nicolas Vazquez

Production
Théâtre National Populaire, La Criée – Théâtre national de Marseille

Coproduction
ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d’Azur, Festival d’Avignon, Théâtre de Carouge, Grand Théâtre de Provence – Aix-en-Provence, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Les Gémeaux-Scène Nationale – Sceaux, Anthéa-Antipolis Théâtre d’Antibes, Théâtre Gérard Philipe – Centre Dramatique de Saint-Denis, Le Quai – CDN Angers Pays de la Loire, Scène Nationale du Sud-Aquitain, MC2 : Grenoble, Scène Nationale Châteauvallon-Liberté

Avec le soutien de Evergrande Tourism Group – Chine

Informations

La Salle
Durée estimée 2h

Une séance en audiodescription est proposée le jeudi 25 mars par Voir par les oreilles.

Saison 2020-2021
Création
Créé cette saison
Danse, cirque, musique, ...
Théâtre

Résumé

Le Jeu des ombres sera une plongée joyeuse, festive et profonde dans la langue exubérante de Valère Novarina, dialoguant avec les grands
thèmes musicaux de l’opéra L’Orfeo de Claudio Monteverdi. Jean Bellorini conjugue dans ce projet ses deux matières de prédilection, le langage et la musique.

Le langage, qu’il appréhende sous les formes les plus diverses, par l’adaptation de grandes œuvres de la littérature – Les Misérables, Les Frères Karamazov, À la recherche du temps perdu, Eugène Onéguine – ou par la commande à des auteurs comme Pauline Sales (Quand je suis avec
toi, il n’y a rien d’autre qui compte, texte écrit en 2018 pour la Troupe éphémère composée de jeunes amateurs de 15 à 20 ans) ou aujourd’hui Valère Novarina. Jean Bellorini confie à l’auteur une réécriture théâtrale du mythe d’Orphée et Eurydice. Cette invitation se veut le témoignage d’une admiration de longue date. L’on se souvient que l’un des premiers spectacles de Jean Bellorini fut l’adaptation
en 2008 d’un acte de L’Opérette imaginaire.

La langue de Novarina, charnue, organique, rythmique, musicale, dialoguera ici avec les grands airs de l’opéra de Monteverdi.

La musique est présente dans toutes les créations théâtrales de Jean Bellorini. Au-delà de cette caractéristique intrinsèque, ce dernier a réalisé la mise en scène d’opéras, notamment baroques (Erismena de Cavalli, au Festival d’Aix-en-Provence, Rodelinda de Haendel à l’Opéra de Lille). Dans le cadre du Festival de Saint-Denis 2017, il a présenté aux côtés du chef d’orchestre Leonardo García Alarcón une représentation exceptionnelle de L’Orfeo de Monteverdi, dans l’écrin de la basilique des Rois de France. Depuis, cette œuvre l’accompagne en secret.

Les corps et la langue des neuf acteurs, sept musiciens et deux chanteurs évoluent ensemble. L’espace scénique et la langue sont eux aussi de la matière poétique. Il faudra alors assumer les flottements et les vertiges de l’espace, ceux des vibrations et des respirations des acteurs. Laisser la part au vide et aux silences pour la vérité intime de chaque spectateur.

© Antoine Marchalot

Présentation

https://youtu.be/0fGxLVnqFHg