Qui som?ThéâtredelaCité

(…)
2 – 15 décembre 2024
 

Qui som?

De
Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias / Baro d'evel
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité
et présenté avec le
théâtre Garonne

Représentations

Lun. 2 déc. 2024
19h30
Mar. 3 déc. 2024
19h30
Mer. 4 déc. 2024
19h30
Ven. 6 déc. 2024
19h30
Sam. 7 déc. 2024
18h00
Dim. 8 déc. 2024
17h00
Mer. 11 déc. 2024
19h30
Jeu. 12 déc. 2024
19h30
Ven. 13 déc. 2024
19h30
Sam. 14 déc. 2024
18h00
Dim. 15 déc. 2024
17h00
* Représentations scolaires

Distribution

De
Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias / Baro d'evel
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité
et présenté avec le
théâtre Garonne
Avec
Lucia Bocanegra, Noëmie Bouissou, Camille Decourtye, Miguel Fiol, Dimitri Jourde, Chen-Wei Lee, Blaï Mateu Trias, Yolanda Sey, Julian Sicard, Marti Soler, Maria Caroline Vieira et Guillermo Weickert
Collaboration à la mise en scène
Maria Muñoz – Pep Ramis / Mal Pelo
Collaboration à la dramaturgie
Barbara Métais-Chastanier
Collaboration musicale
Pierre-François Dufour
Scénographie et costumes
Lluc Castells
Création lumières
Cube / María de la Cámara et Gabriel Pari
Création lumières
Cube / María de la Cámara et Gabriel Pari
Collaboration musicale et création sonore
Fanny Thollot
Recherche des matières / couleurs
Bonnefrite
Régie générale
Sébastien Reyé
Céramiste
Sébastien De Groot
Régie plateau
Mathieu Miorin et Benjamin Porcedda
Régie lumières
Enzo Giordana
Régie son
Chloé Levoy
Habilleuse
Alba Viader
Cuisinier
Ricardo Gaiser
Direction déléguée / Diffusion
Laurent Ballay
Administratrice de production
Caroline Mazeaud
Chargé de production
Pierre Compayré
Attaché à l’administration
Élie Astier

Production
Baro d’evel

Coproduction
Festival d’Avignon, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Festival GREC de Barcelona, Festival les Nuits de Fourvières, Festival Romaeuropa, MC93 – Maison de la Culture de Seine Saint Denis, Le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique, Scène Nationale d’Albi-Tarn, Théâtre Dijon Bourgogne, Comédie de Genève, Les théâtre Aix-Marseille / Grand Théâtre de Provence, Le Parvis scène nationale Tarbes-Pyrénées, Centro Cutlural Belem Lisbon, Les Halles de Schaerbeek – Bruxelles, Festival la Strada Graz, Théâtre de Liège, CDN de Normandie-Rouen, Les Célestins théâtre de Lyon, Scène nationale du Sud Aquitain, Équinoxe scène nationale de Châteauroux, Tandem scène nationale de Douai-Arras, Scène nationale de l’Essone, Théâtre Sénart-Scène nationale, Le Volcan – scène nationale du Havre, Théâtre d’Orléans / Scène nationale, Le Grand R, La Roche sur Yon, Théâtre Châtillon Clamart, Malakoff scène nationale, Théâtre Les Gémeaux Scène nationale – Sceaux, Cirque Théâtre Elbeuf PNC Normandie, SQY scène nationale de Saint-Quentin en Yvelines

Avec l’aide de L’animal a l’esquena à Celrà, CIRCa, PNC Auch Gers Occitanie, La Grainerie, le théâtre Garonne scène européenne et La nouvelle Digue, Toulouse

Avec le soutien de la DGCA, Ministère de la culture et de la communication et du Conseil départemental de la Haute Garonne

La compagnie est conventionnée par le Ministère de la culture et de la communication – Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Occitanie / Pyrénées – Méditerranée et la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Elle reçoit une aide au fonctionnement de la Ville de Toulouse.

Informations

Durée estimée 1h50
La Salle

Saison 2024-2025
Cirque
Danse
En famille
Théâtre

Résumé

Premier volet d’un triptyque, où la céramique est tout à la fois la matière et le geste d’une enquête sur nos mondes en train de se faire, un voyage parmi nos manières de croire et de faire ensemble, Qui som? fait un pari : celui que le rêve est une puissance exploratoire et transformatrice, une force imaginaire qui déborde chacun·e pour le relier à d’autres présences, une manière de s’orienter dans des voyages obscurs, dans des pays secrets. Cela se débat. Cela se vit. Dans la couleur. Dans l’argile. Dans le plastique. Entre les rebuts et l’éternité.
« Nos mondes intérieurs, nos territoires intimes sont le terreau des paysages sociaux à venir. Alors si la suite est déjà là, à l’intérieur de nos corps, qu’elle est déjà en train de se fabriquer en nous, nous cherchons à mettre en lumière ce qui maintient la joie, le désir, ce qui résiste chante et danse en nous pour toujours, pour se donner le courage de se voir et de ne pas oublier le pire. »
Barbara Métais Chastanier et Camille Decourtye pour Baro d’evel

© Pierre Vanni