(…)
13 – 14 octobre 2021
 

any attempt will end in crushed bodies and shattered bones

Chorégraphie
Jan Martens / GRIP & Dance On Ensemble
Présenté avec
La Place de la Danse

Représentations

Mer. 13 oct. 2021
19h30
Jeu. 14 oct. 2021
19h30
* Représentations scolaires

Distribution

Chorégraphie
Jan Martens / GRIP & Dance On Ensemble
Présenté avec
La Place de la Danse
Avec
Pierre Bastin Ty Boomershine Truus Bronkhorst Jim Buskens Zoë Chungong Naomi Gibson Kimmy Ligtvoet Cherish Menzo Steven Michel Gesine Moog Dan Mussett Wolf Overmeire Tim Persent Courtney May Robertson Laura Vanborm Zora Westbroek Loeka Willems
Doublures
Abigail Aleksander, Georgia Boddez, Simon Lelievre, Solal Mariotte, Lia Witjes Poole et Maisie Woodford
Assistanat artistique
Anne-Lise Brevers
Création lumières
Jan Fedinger
Assistanat création lumières
Vito Walter
Création costumes
Cédric Charlier
Assistanat création costumes
Alexandra Sebbag et Thibault Kuhn
Texte
Fragment de SPRING d'Ali Smith. Copyright © 2019, Ali Smith, utilisé avec la permission de The Wylie Agency (UK) Limited
Musique
“Concerto pour Clavecin et Cordes Op 40” Réf Im: 108884 Musique de Henryk Mikolaj Górecki © PWM Editions représenté par Alphonse Leduc Editions Musicales ; “People’s Faces” written by Kae Tempest and Dan Carey © Published and Administered by Domino Publishing Company Limited (50%) and MANATA LTD Administrated by Warner/Chappell Music Belgium N.V. (50%) ; “Triptych : Prayer/Protest/Peace” written by Maxwell Roach © Published by Milma Publishing Company Administered by Kobalt Music Publishing Limited.
Regards extérieurs
Marc Vanrunxt, Renée Copraij, Rudi Meulemans et Siska Baeck
Techniciens
Michel Spang et Valentijn Weyn/Bennert Vancottem
Chargée de production
Sylvie Svanberg

Production
GRIP en collaboration avec Dance On Ensemble

Coproduction
de Singel international arts campus (Anvers, BE), Theater Freiburg (DE), Sadler’s Wells (Londres, UK), Julidans (Amsterdam, NL), Festival d’Avignon (FR), Le Gymnase CDCN Roubaix Hauts-de-France (FR), Norrlandsoperan (Umeå, SE), La Bâtie – Festival de Genève & l’ADC – Association pour la Danse Contemporaine Genève (CH), tanzhaus nrw (Düsseldorf, DE), Le Parvis scène nationale Tarbes-Pyrénéés (Tarbes, FR), La Danse en grande forme (CNDC – Angers, Malandain Ballet Biarritz, La Manufacture – CDCN Nouvelle-Aquitaine Bordeaux – La Rochelle, CCN de Caen en Normandie, L’échangeur – CDCN Hauts-de-France, CCN de Nantes, CCN d’Orléans, Atelier de Paris / CDCN, Collectif Fair-e / CCN de Rennes et de Bretagne, Le Gymnase | CDCN Roubaix | Hauts-de-France, POLE-SUD CDCN / Strasbourg et La Place de La Danse – CDCN Toulouse Occitanie et Perpodium (BE)

Diffusion internationale
A Propic / Line Rousseau et Marion Gauvent

Soutien
De Grote Post (Ostende, BE), Charleroi Danse (BE), CCNO – Centre Chorégraphique National d’Orléans – Théâtre d’Orléans (FR) et December Dance (Concertgebouw et CC Brugge) (Bruges, BE)

Soutien financier le gouvernement flamand, la ville d’Anvers, le Tax Shelter du gouvernement fédéral belge et Cronos Invest

Informations

La Salle
1h30


TARIF A

Saison 2021-2022
Danse, cirque, musique, ...
Danse

Résumé

any attempt will end in crushed bodies and shattered bones se concentre sur l’idée de l’immobilisation comme acte de résistance et de rébellion. L’époque que nous vivons se définit par un refus d’accepter ce qui était autrefois considéré comme des vérités universelles. Les Gilets Jaunes, Youth for Climate, les manifestations contre les politiques de Trump, les marches des femmes : les gens font la grève et descendent dans les rues à la recherche de la vérité, de meilleures conditions économiques, d’une prise de conscience sur le changement climatique, d’une sensibilisation contre l’homophobie, le racisme et les inégalités.

any attempt will end in crushed bodies and shattered bones examine principalement les moments où quelqu’un – ou le groupe dans son ensemble – décide d’aller à contre-courant, de s’immobiliser ou de se replier sur les marges. Le repli face à la tourmente comme acte de rébellion. Dans cette création, certaines formes de progrès – et leur rythme – sont remises en question.

Une atmosphère romantique se dégage de any attempt will end in crushed bodies and shattered bones : elle interroge l’industrialisation et le progrès, la nature face à la vie urbaine, l’immobilité, l’observation et la réflexion contre le mouvement, et l’action au lieu de la réflexion.
Tout ceci renforcera l’impression extrêmement dynamique de la performance.

Ce qui se produit si vous décidez simplement de ne plus participer.

Jan Martens

Journal

Dossiers et reportages
Publié le 22 septembre 2021

C’était en mai 2021. Je revenais au théâtre pour la première fois après des semaines de confinement et des mois de fermeture des établissements culturels. Le ThéâtredelaCité
rouvrait et donnait la dernière création de la compagnie Baro d’evel, Falaise.
J’avais, enfin, le plaisir de me retrouver dans le ventre de la salle obscure, dans un confinement aussi volontaire qu’éphémère, qui n’était plus isolement et distanciation sociale, mais rapprochement et rassemblement avec d’autres qui avaient fait, au même moment, le même choix que moi.
De Falaise, je retiens une image, en lever de rideau : un pied, chaussé d’un gros soulier, troue brutalement la muraille qui s’élève autour du plateau. Le coup est franc, puissant : il arrache des gravats crayeux et ouvre une brèche par laquelle passe bientôt un corps que l’on entend marmonner des choses incompréhensibles, dans un parler oscillant entre langue d’Espagne et langue de la folie.
Je pouvais interpréter ce coup de pied initial de deux façons : comme une libération, que venait immédiatement confirmer un vol d’oiseaux, passant soudain d’un coup d’aile de coulisse à coulisse, ou comme un geste de destruction dans une scénographie qui est peu à peu percée, dégradée, détruite par d’autres pieds et jambes qui la mettent en ruines.

En quelques mots…

Manifeste
Intergénérationnel
Grand format

Teaser

Mosaïque
Liste
À voir aussi