(…)
3 – 7 mars 2020
 

Lao (J’en rêve, viens me chercher)

Conception, écriture et mise en scène
Daniela Labbé Cabrera Aurélie Leroux / Collectif I Am A Bird Now

Représentations

Mar. 3 mars 2020 *
10h00
Mar. 3 mars 2020 *
14h30
Mer. 4 mars 2020
18h00
Jeu. 5 mars 2020 *
10h00
Jeu. 5 mars 2020 *
14h30
Ven. 6 mars 2020 *
14h30
Ven. 6 mars 2020
20h00
Sam. 7 mars 2020
20h00
* Représentations scolaires

Distribution

Conception, écriture et mise en scène
Daniela Labbé Cabrera Aurélie Leroux / Collectif I Am A Bird Now
Avec
Sébastien Ly Cécile Robin Prévallée (distribution en cours)
Réalisation et régie vidéo
Franck Frappa
Musique originale
Ibrahim Maalouf
Son
Julien Fezans
Scénographie et costumes
Magali Murbach
Création lumière
Philippe Gladieux
Régie générale
Marco Laporte
Éclairagistes
Goujet Gildas Japiot Iannis
Régie son
Julien Fezan
Administration-production
Jacques Philippe Michel
Diffusion - production
Anne Maguet

Production
Collectif I am a bird now

Partenaires et co-production
Théâtre Victor Hugo – Bagneux (92), –Théâtre de la Cité, CDN de Toulouse – Scène Nationale de l’Agora – Évry (91), Communauté d’Agglomération de l’Étampois Sud-Essonne (91) – Mister ibe (musique), autres demandes en cours.

Avec le soutien de
La Compagnie ACTA- Studio Diaspora – Conseil Département de l’Essonne, Fondation BNP Paribas, Académie de Versailles, Drac-Île-de-France (résidence territoriale culturelle et artistique en milieu scolaire), Kidam production,– en cours

Remerciements
École Henri Wallon A de Bagneux, Résidence Orpéa le Clos des Meuniers à Bagneux, Résidence les Tisserins à Évry, Collège des Pyramides d’Évry.

Informations

Le CUB
1h20

À partir de 10 ans

Saison 2019-2020
Création
Autres disciplines
Créations
En famille
Théâtre

Résumé

Nhou Chang, vieille dame laotienne, finit sa vie dans une maison de retraite de la banlieue parisienne. Elle est là depuis quelques années, loin des siens, loin de tout. Entourée de personnes dont elle ne parle pas la langue. Elle ne cède pourtant pas à l’enfermement et ne cesse de tenter l’échange par une surprenante chorégraphie gestuelle. Nous partons à la recherche de son histoire pour essayer de lui redonner un territoire. Par le biais d’une écriture plurielle, faites de traces documentaires, d’archives, de captations d’images en direct – entre partitions dansées, textes et images -, nous enquêtons, rencontrons les traducteurs et les témoins d’une improbable vie d’exilée. Entre réel et fictions, nous suivons les cheminements de sa mémoire, de sa vieillesse à son enfance.