(…)
En tournée
 

La DOUBLE inconstance

De
Marivaux
Mise en scène
Galin Stoev
Spectacle produit par le
ThéâtredelaCité

Distribution

De
Marivaux
Mise en scène
Galin Stoev
Avec
Léo Bahon - Trivelin Maud Gripon - Silvia Aymeric Lecerf - Le Prince Thibaut Prigent - Arlequin Jean-Christophe Quenon - Le Seigneur Mélodie Richard - Flaminia Clémentine Verdier - Lisette
Scénographie
Alban Ho Van
Vidéo
Arié van Egmond
Lumières
Elsa Revol
Son, musique
Joan Cambon
Costumes
Bjanka Adžić Ursulov
Assistanat à la mise en scène
Virginie Ferrere
Réalisation du décor dans
les Ateliers du ThéâtredelaCité sous la direction de Claude Gaillard
Réalisation des costumes dans
les Ateliers du ThéâtredelaCité sous la direction de Nathalie Trouvé

Production ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie

Informations

Création 5 au 22 novembre 2019 au ThéâtredelaCité

La Salle
Durée 2h00

La représentation du jeudi 14 novembre 2019 est proposée en audiodescription par Dune Cherville.

Saison 2019-2020
Créé ici
Créé cette saison
Théâtre

Résumé

Galin Stoev propose une lecture contemporaine de La DOUBLE inconstance en s’appuyant sur un concept très actuel : la post-vérité. Servie au plateau par une scénographie pensée sur la base d’un miroir sans tain, la mise en scène exploite l’opposition flagrante chez Marivaux de deux conceptions de l’amour issues de deux mondes différents : le monde de ceux qui gouvernent et celui de ceux qui subissent.

Partant de la seule chose véritablement authentique de la pièce, l’amour de Sylvia et Arlequin, Galin Stoev met en lumière le rapport abusif de force, de désir, de provocation, de soumission qui s’installe entre les personnages et qui nourrit notre curiosité ainsi que notre propre voyeurisme. Le sentiment amoureux est traité comme une souris blanche par Marivaux. Une fois l’amour piégé et l’idée du centre détruite, tout devient relatif. Tout devient possible. Tout est permis.

Les personnages glissent au cœur d’un jeu stratégique – presque politique – qui se déploie dans le champ de l’intime. Il devient alors très difficile de distinguer le vrai du faux et de percevoir ce qui fait sens.

Marivaux, précurseur de la post-vérité ?

©️ Julien Posture

Journal

Monsieur, Madame
Publié le 9 mars 2020

Donner vie, faire exister, procréer même, tels sont les termes que le dictionnaire propose pour définir le mot « production ». Les mots ne s’y trompent pas car s’agissant de spectacle vivant comme de naissances, le service a bien souvent une composition féminine. C’est le cas au ThéâtredelaCité où Sophie Cabrit et Benjamine Long forment le duo aux manettes de la « prod’ ».

Publié le 15 octobre 2019

Ouvert à tou.te.s, le ThéâtredelaCité développe sa politique d’accessibilité, notamment à l’attention des personnes en situation de handicap visuel ou auditif. Il s’agit de prendre en compte les besoins de chacun, veiller à un meilleur accès de l’ensemble des publics à la culture, favoriser la rencontre avec des oeuvres et des artistes.
Lao (J’en rêve, viens me chercher) de Daniela Labbé-Cabrera et Aurélie Leroux sera adapté en langue des signes française.
Cet automne, La DOUBLE inconstance de Marivaux mis en scène par Galin Stoev et Nous, dans le désordre d’Estelle Savasta seront proposés en audiodescription.

TEASER

Reportage France 3