(…)
26 – 30 novembre 2019
 

Nous, dans le désordre

Écriture et mise en scène
Estelle Savasta
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité

Représentations

Mar. 26 nov. 2019 *
14h30
Mar. 26 nov. 2019
20h00
Mer. 27 nov. 2019
20h00
Jeu. 28 nov. 2019 *
14h30
Jeu. 28 nov. 2019
20h00
Ven. 29 nov. 2019
20h00
Sam. 30 nov. 2019
20h00
* Représentations scolaires

Distribution

Écriture et mise en scène
Estelle Savasta
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité
Avec
Flore Babled Olivier Constant Zoé Fauconnet Damien Vigouroux Valérie Puech
Assistante à la mise en scène – Stagiaire
Chine Modzelewski
Musique
Ruppert Pupkin
Collaboration aux arrangements
Benoit Perraudeau
Scénographie
Alice Duchange
Construction
Olivier Brichet
Création lumières
Romain de Lagarde
Costumes
Cécilia Galli assistée par Aliénor Figueiredo
Regard chorégraphique
Mathias Dou
Régie générale et lumière
Yann Lebras
Régie son
Anouk Audart

Production
Cie Hippolyte a mal au cœur

Coproduction
La Garance scène nationale de Cavaillon, Théâtre du Pays de Morlaix, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Théâtre Romain Rolland – Villejuif, Le Tandem – Arras Douai

Soutiens
Fondation E.C.Art-POMARET, SPEDIDAM, Chaillot Théâtre national de la danse, La Colline Théâtre national

Action financée par la Région Île-de-France

Avec le soutien du Département du Val-de-Marne

Avec le soutien de l’ADAMI

La compagnie Hippolyte a mal au cœur est conventionnée par la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture

Informations

Le CUB

À partir de 15 ans
Une des représentations sera proposée en audiodescription (date communiquée ultérieurement).

Saison 2019-2020
Création
Créations
En famille
Théâtre

Résumé

Pendant un an, Estelle Savasta s’est installée dans une classe de seconde et a proposé aux 24 élèves qui la constituaient de devenir collaborateurs artistiques de sa prochaine création. De lectures partagées en débats passionnés, d’improvisations en travail à la table, ils ont interrogé leur besoin d’obéir et celui de se soustraire aux injonctions, ils ont soulevé le matériau à partir duquel Estelle écrira Nous, dans la désordre.

Ismaël est solaire et amoureux, populaire et joyeux. Pourtant, un jour, Ismaël disparaît. On le retrouve allongé derrière chez lui, au milieu du chemin. Il a écrit pour dire qu’il allait bien, qu’il ne se relèverait pas et qu’il n’en dirait pas davantage. Autour d’Ismaël, il y a ceux qui tentent de comprendre et ceux qui se désagrègent, il y a ceux qui projettent sur Ismaël leurs propres raisons de désobéir et ceux qui paniquent. C’est le début de notre histoire.