IllusionsThéâtredelaCité

(…)
23 avril – 7 mai 2024
 

Illusions

Texte
Ivan Viripaev
Traduction française
Tania Moguilevskaia et Gilles Morel
Mise en scène
Galin Stoev
Spectacle produit par le
ThéâtredelaCité
Spectacle adapté en LSF les 6 et 7 mai

Représentations

Mar. 23 avril 2024
20h00
Mer. 24 avril 2024
20h00
Jeu. 25 avril 2024
20h00
Ven. 26 avril 2024
20h00
Sam. 27 avril 2024
18h00
Lun. 29 avril 2024
20h00
Mar. 30 avril 2024
20h00
Jeu. 2 mai 2024
20h00
Ven. 3 mai 2024
20h00
Sam. 4 mai 2024
18h00
Lun. 6 mai 2024
20h00
Mar. 7 mai 2024
20h00
* Représentations scolaires

Distribution

Texte
Ivan Viripaev
Traduction française
Tania Moguilevskaia et Gilles Morel
Mise en scène
Galin Stoev
Spectacle produit par le
ThéâtredelaCité
Spectacle adapté en LSF les 6 et 7 mai
Avec
Marine Déchelette, Mathieu Fernandez, Élise Friha, Marine Guez, Alice Jalleau, Thomas Ribière, et Julien Salignon
Lumières
Michel Le Borgne
Son
Joan Cambon
Costumes
Nathalie Trouvé
Assistanat à la mise en scène
Virginie Ferrere
Réalisation du décor dans les
Ateliers de construction du ThéâtredelaCité
sous la direction de
Michaël Labat
Réalisation des costumes dans les
Ateliers du ThéâtredelaCité
sous la direction de
Nathalie Trouvé
Travail corps et voix
Anna Khlestkina

Production
ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie

Avec la participation de l’AtelierCité

Les traductions des textes d’Ivan Viripaev sont publiées aux Editions Les Solitaires Intempestifs – Besançon.
Titulaire des droits henschel SCHAUSPIEL Theaterverlag Berlin GmbH – Agent de l’auteur pour l’espace francophone Gilles Morel

Informations

Le CUB

Durée estimée 1h40


👋 Les représentations du lundi 6 et mardi 7 mai à 20h sont proposées en langue des signes française.

Avec Aleksi Bernheim, Julia Pelhate, Olivier Calcada, Sophie Scheidt et la collaboration de Lucie Lataste pour l’Astre

Saison 2023-2024
Théâtre

Résumé

Parlons d’amour ! Illusions explore notre capacité à créer du réel à partir de notre imagination et c’est la quintessence même du  théâtre. Huit jeunes interprètes vont raconter, creuser et incarner la beauté, l’humour et les paradoxes de la vie amoureuse de deux couples qui se trouvent à la fin de leur vie. Ils traverseront avec ferveur et espoir les souvenirs de ces vieux personnages pour nous parler du sentiment amoureux. Au fil de la confession et du dévoilement de soi, chacun∙e se réactive et réanime la vie sentimentale de Sandra, Dennis, Margaret et Albert. Une histoire tendre et ironique fondée sur la tentative de réconcilier la soif d’amour inconditionnel et l’impossibilité de trouver « un minimum de constance dans ce cosmos changeant ».
Galin Stoev

Tournée

18 mai — 20 mai 2024
Théâtre Mansart, Festival Théâtre en mai, Dijon
La représentation du 18 mai à 19h est proposée en langue des signes française.
23 juillet 2024
Festival de Figeac
© Pierre Vanni

Journal

Parlons d’amour !

Publié le 12 février 2024

Galin Stoev retrouve son auteur fétiche, Ivan Viripaev, pour explorer le quotidien et les péripéties amoureuses de deux couples au crépuscule de leurs vies. Avec sept comédien∙ne∙s au plateau, le metteur en scène plonge dans les souvenirs des personnages pour embrasser le sentiment amoureux avec finesse et facétie.

Extrait

Merci à toi, à ton amour, qui m’a appris que la vie, c’est une attention de chaque instant pour une personne proche. En t’aimant, j’apprenais l’attention. J’apprenais à voir une autre personne. L’amour apprend à voir l’autre, et pas seulement soi. Je t’aimais et je comprenais qu’il me fallait correspondre à cet amour, te correspondre à toi, à ta façon de m’aimer, et je changeais. J’ai été obligé de changer. C’est un tel présent, un tel miracle, quand quelque chose te pousse à changer. Quand tu fais des efforts et que tu changes ce que tu es. Tu viens dans ce monde comme une personne et tu en pars comme une autre. Ce qui veut dire que tu as effectivement vécu. Véritablement vécu. Et nous apprendre à vivre précisément comme ça, il n’y a que l’amour qui le puisse. Rien n’est capable de nous tirer du trou de notre propre égoïsme sauf l’amour. L’amour m’a poussé à relever la tête et à me regarder de l’extérieur, l’amour m’a poussé à vaincre ma propre paresse, ma propre lâcheté, ma propre peur. Tout ce que j’ai réussi dans cette vie, tout ça, je l’ai fait grâce à toi.
Ivan Viripaev, Illusions

Reportage inCUBateur créatif

Il doit pourtant bien y avoir quand même un minimum de constance, dans ce cosmos changeant.

Ivan Viripaev, Illusions

Mosaïque
Liste
À voir aussi...