Oncle VaniaThéâtredelaCité

(…)
1 – 3 février 2024
 

Oncle Vania

D’
Anton Tchekhov
Texte français
Virginie Ferrere et Galin Stoev
Mise en scène
Galin Stoev
Spectacle produit par le
ThéâtredelaCité

Représentations

Jeu. 1 févr. 2024
19h30
Ven. 2 févr. 2024
19h30
Sam. 3 févr. 2024
18h30
* Représentations scolaires

Distribution

D’
Anton Tchekhov
Texte français
Virginie Ferrere et Galin Stoev
Mise en scène
Galin Stoev
Spectacle produit par le
ThéâtredelaCité
Avec
Suliane Brahim – Sociétaire de la Comédie-Française / Elena, Sébastien Eveno – Comédien permanent associé au projet de direction de la Comédie – CDN de Reims / Vania, Catherine Ferran – Sociétaire honoraire de la Comédie-Française / La Nounou, Cyril Gueï / Astrov, Côme Paillard / Gaufrette, Marie Razafindrakoto / Sonia, Catherine Salviat – Sociétaire honoraire de la Comédie-Française / Maria Vassilievna et Galin Stoev / Sérébriakov
Collaboration artistique et assistanat à la mise en scène
Virginie Ferrere
Scénographie
Alban Ho Van
Lumières
Elsa Revol
Costumes
Bjanka Adžić Ursulov
Sons et musiques
Joan Cambon
avec l’aide pour la création des machines musicales de
Stéphane Dardé
Dressage
Vincent Desprez
Réalisation du décor dans les
Ateliers de construction du ThéâtredelaCité sous la direction de Michaël Labat
Régie Générale
Léo Thevenon
Régie plateau
Simon Clément
Régie lumière
Didier Barreau
Régie son
Loïc Célestin
Électricien
Thomas Maréchal
Habillage
Sabine Rovère

Production ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie

Coproduction Comédie – CDN de Reims

Remerciements Caroline Chaniolleau, Andrzej Seweryn, Elise Friha et Jean Charmillot

Informations

Durée 2h30

La Salle


Représentation en audiodescription le jeudi 1er février à 19h30.

Saison 2023-2024
Créé à Toulouse
Théâtre

Résumé

Dans le domaine d’Oncle Vania, ce qui reste d’une famille éclatée se rassemble pour tenter de vivre ensemble et réinventer un futur commun. Chacun avec ses espoirs et ses frustrations, pour faire face à des questionnements aussi banals que métaphysiques : comment nos rêves d’autrefois deviennent nos propres accusateurs farouches ? Comment les sentiments poétiques et tendres qui nous animent se métamorphosent en démons animés par la jalousie et la haine ? Où se trouve ce mystérieux point de bascule qui transforme la paix en guerre ?

Avec son sourire mélancolique, Tchekhov dépeint les traits d’âmes humaines dépourvues d’amour. Des personnages à la fois touchants et cruels, drôles et surprenants.

Tournée

29 février — 1 mars 2024
Théâtre Molière Sète – scène nationale archipel de Thau
5 mars — 6 mars 2024
Le Foirail – Théâtre de Pau
28 mars — 29 mars 2024
Comédie de Reims – CDN
18 janvier — 19 janvier 2024
Points communs – scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise
25 janvier 2024
Théâtre + Cinéma – scène nationale de Narbonne
8 février — 9 février 2024
Scène nationale de Bayonne et du Sud-Aquitain
© Pierre Vanni

Journal

3 questions à…

Audiodescriptrice

Publié le 16 novembre 2023

Audiodescriptrice, Dune Cherville travaille pour l’accessibilité des productions artistiques, films, spectacles, livres ou expositions photos pour les personnes déficientes visuelles. Elle collabore depuis 2019 avec le ThéâtredelaCité sur la création d’audiodescriptions.

Une plongée dans les mystères de l’âme

Publié le 16 novembre 2023

Dans le domaine d’Oncle Vania, ce qui reste d’une famille éclatée se retrouve pour tenter de vivre ensemble et réinventer un futur commun. Galin Stoev s’empare de l’une des oeuvres emblématiques d’Anton Tchekhov et la place dans un futur proche dystopique. Avec humour et une acuité féroce, il offre un passionnant théâtre de l’intime. Désir, ambition, regret, solitude… après un grand succès la saison dernière, cette reprise à Toulouse nous plonge au coeur de la comédie humaine.

Teaser

Se réveiller un matin clair et paisible et sentir que la vie, tu viens juste de commencer à la vivre, que le passé est tombé dans l’oubli, qu’il s’est dissipé comme du brouillard.

Oncle Vania – Acte IV

Ce n’est pas juste « un Vania de plus », comme disent les gens de théâtre. C’est une version avec un point de vue fort et ultracontemporain : un Vania à l’os, qui vaut pour la connaissance intime qu’a Stoev du texte, qu’il lit dans sa langue originale, et pour sa manière de l’inscrire dans un présent/futur légèrement dystopique, sans jamais trahir son esprit. […]
Cent ans après, la même vie bête, les mêmes médiocrités, les mêmes lâchetés. Heureusement, il y a Tchekhov pour s’en consoler. La beauté du spectacle de Galin Stoev tient à l’humanité qu’il laisse affleurer à tout instant, malgré le constat sans appel.

Fabienne Darge, Le Monde

En quelques mots…

Classique revisité
Dystopie familliale
Futur possible
Mosaïque
Liste
À voir aussi