(…)
3 – 9 mars 2021
 

Beaucoup de bruit pour rien

De
William Shakespeare
Mise en scène
Maïa Sandoz Paul Moulin
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité

Représentations

Mer. 3 mars 2021
19h30
Jeu. 4 mars 2021
19h30
Ven. 5 mars 2021
20h30
Sam. 6 mars 2021
18h30
Lun. 8 mars 2021
19h30
Mar. 9 mars 2021
20h30
* Représentations scolaires

Distribution

De
William Shakespeare
Mise en scène
Maïa Sandoz Paul Moulin
Avec
Serge Biavan Maxime Coggio Christophe Danvin Mathilde-Edith Mennetrier Gilles Nicolas Paul Moulin Soulaymane Rkiba Aurélie Vérillon Mélissa Zehner
Traduction et adaptation
Clémence Barbier Paul Moulin Maïa Sandoz Paolo Sandoz
Assistanat à la mise en scène
Clémence Barbier
Création lumière
Bruno Brinas
Création sonore et musicale
Christophe Danvin
Mise en espace sonore
Jean François Domingues Samuel Mazzoti
Scénographie et costumes
Catherine Cosme
Collaboration chorégraphique
Gilles Nicolas assisté de Stan Weiszer
Collaboration artistique
Guillaume Moitessier
Administration et production
Agnès Carré
Production et diffusion
Olivier Talpaert

Production
Théâtre de L’Argument

Coproduction
MC2 de Grenoble, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, L’Equinoxe – Scène Nationale de Châteauroux, (en cours)

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France – ministère de la Culture et du Conseil Départemental du Val-de-Marne

L’équipe artistique à été accueillie en résidence pendant 3 semaines.

Informations

La Salle
Durée estimée 1h50

Saison 2020-2021
Créé ici
Créé à Toulouse
Créé cette saison
Théâtre

Résumé

Le prince Don Pedro et ses hommes rentrent victorieux de la guerre. Le triomphe est célébré chez Léonato. Les jeunes Claudio et Héro (la fille de Léonato) tombent amoureux et leur mariage est rapidement annoncé.

De son côté, le frère bâtard de Don Pedro, le fourbe Don Jean, décide d’assouvir son besoin irrépressible de vilénie… en ourdissant un complot. Il envoie son acolyte courtiser Marguerite, la femme de chambre de Héro, l’habille comme elle, met en scène leurs ébats nocturne. Il fait croire ainsi à Claudio qu’Héro lui est infidèle. Le jeune homme, fou de jalousie, se résout à trainer Héro dans la boue, publiquement… Au même moment, les autres invités de la fête tendent un piège à leurs amis Béatrice, nièce de Léonato et Bénédict, chevalier du prince, qui se querellent depuis toujours, afin qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre.

L’histoire de Beatrice et Bénédict, qui s’opposent vigoureusement à l’amour mais qui succombent à la première occasion, vient gaiement contrebalancer la noirceur de l’intrigue principale.

L’éventail des registres de jeu est ici complètement déployé par le génie de Shakespeare, dans le désordre : clown, masque, comédie, drame, ironie, rhétorique, lyrisme, tragédie, satire, cynisme, pathos, burlesque, poésie, chanson. Son rythme soutenu, sa rhétorique jubilatoire et ses incroyables variations de ton exercent un charme puissant et en font l’une des plus remarquables comédies de Shakespeare.

© Ulla Milbrath

En quelques mots…

Amours interdits
Classique en jean et en baskets
Comédie
Troupe
Poupées russes

Présentation

https://youtu.be/mbVuInZ2rVk
Mosaïque
Liste
Découvrez aussi