(…)
12 – 14 avril 2022
 

Un sacre

Texte
Guillaume Poix et Lorraine de Sagazan
Conception et mise en scène
Lorraine de Sagazan
Chorégraphie
Sylvère Lamotte
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité

Représentations

Mar. 12 avril 2022
20h30
Mer. 13 avril 2022
19h30
Jeu. 14 avril 2022
19h30
* Représentations scolaires

Distribution

Texte
Guillaume Poix et Lorraine de Sagazan
Conception et mise en scène
Lorraine de Sagazan
Chorégraphie
Sylvère Lamotte
Spectacle accompagné par le
ThéâtredelaCité
Avec
Andréa El Azan Jeanne Favre Nama Keita Antonin Meyer-Esquerré Majida Ghomari Louise Orry Diquero Mathieu Perotto Benjamin Tholozan Éric Verdin
Lumières
Claire Gondrexon
Création sonore
Lucas Lelièvre
Costumes
Suzanne Devaux
Scénographie
Anouk Maugein
Dramaturgie
Agathe Chamet
Assistanat à la mise en scène
Thylda Barès
Stagiaire mise en scène
Elina Martinez
Régie générale
Vassili Bertrand
Régie plateau
Kourou
Administration, production, diffusion, relations presse
AlterMachine Camille Hakim Hashemi Marine Mussillon Carole Willemot

Production
La Brèche

Coproduction
La Comédie de Valence – CDN Drôme Ardèche ; Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis ; CDN de Normandie-Rouen ; Théâtre Dijon-Bourgogne ; La Comédie – Centre dramatique national de Reims ; ThéâtredelaCité – CDN de Toulouse Occitanie ; MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny ; L’Onde- Centre d’art à Vélizy-Villacoublay

Soutien
CENTQUATRE-PARIS

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

La compagnie La Brèche est conventionnée par le ministère de la Culture – DRAC Île-de-France.

Lorraine de Sagazan est artiste associée au CDN de Normandie- Rouen, au Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis et est membre de l’Ensemble Artistique de la Comédie de Valence, Centre dramatique National Drôme-Ardèche.

Informations

La Salle
Durée estimée 2h30


TARIF A

Saison 2021-2022
Créé ici
Danse
Nouveau 21-22
Théâtre

Résumé

Lorraine de Sagazan et Guillaume Poix ont tenté de rompre l’isolement causé par la crise sanitaire en cherchant à savoir comment résonnait, pour chacun·e, le mot réparation. Ils ont rassemblé des récits aussi variés qu’insoupçonnables. Toutes et tous leur ont confié quelque chose qu’ils n’avaient jamais dit à personne, c’est ce qui fait la rareté et le caractère précieux de ces paroles.

Un sacre est l’évocation de ces secrets par un collectif d’acteur·rice·s. À la manière des pleureuses antiques, les interprètes portent un chagrin qui ne leur appartient pas.

Tournée

11 octobre — 13 octobre 2021
CDN de Normandie-Rouen
21 octobre 2021
L'Onde, Théâtre Centre d'Art, Vélizy Villacoublay
24 novembre — 5 décembre 2021
Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis
8 décembre — 11 décembre 2021
Théâtre Dijon-Bourgogne
16 décembre 2021
Scène nationale 61, Orne
3 mai — 7 mai 2022
Théâtre des Célestins, Lyon

Biographies

Lorraine de Sagazan

Lorraine de Sagazan est actrice de formation.

Entre 2008 et 2014 elle joue dans de nombreuses productions et projets collectifs.

Afin de se former à la mise en scène, elle part à Berlin en mai 2014 et assiste Thomas Ostermeier qui répète Le Mariage de Maria Braun pour le Festival d’Avignon. On lui propose alors de participer au Festival Fragments d’Été. Elle choisit de travailler sur une adaptation de Démons de Lars Noren. Le spectacle est créé à La Loge, puis au Théâtre de Belleville pour soixante dates à l’automne 2015. C’est à cette occasion que la Compagnie La Brèche est fondée. Démons sera programmé par la suite à La Manufacture à Avignon en 2016. Il sera repris en octobre 2017 au Monfort Théâtre à Paris.

Entre temps, elle est intervenante dans plusieurs écoles qui forment les jeunes acteurs, notamment à L’ESCA à Asnières, à L’Ecole du Nord et à l’Ecole Nationale de la Comédie de Saint-Etienne. Romeo Castellucci lui propose de poursuivre sa formation en assistant aux répétitions des quatre spectacles qu’il présente en 2015/2016 à Paris.

A l’automne 2016, elle créé une adaptation de Une maison de poupée de Henrik Ibsen.

A l’automne 2017, Lorraine met en scène le texte francophone lauréat du PRIX RFI dont la tournée est internationale et le Conseil Général du 93 lui commande un spectacle jeune public Les Règles du jeu, écrit par l’auteur Yann Verburgh, la création voit le jour en janvier 2018.

En mai 2018, elle monte une adaptation de Vania sur l’invitation Théâtre Bronski + Grünberg à Vienne avec des acteurs autrichiens.

En juin 2019, elle crée avec sa compagnie L’Absence de père d’après Platonov de Tchekhov aux Nuits de Fourvière, présenté notamment au Centquatre et à La MC93.

La Vie invisible, spectacle qui met en scène des personnes malvoyantes et non-voyantes créé à la Comédie de Valence en comédie Itinérante en septembre 2020 sera repris au Théâtre de la Ville à Paris en janvier 2022.

Guillaume Poix

Guillaume Poix est dramaturge et romancier.

En 2014, il publie un premier texte de théâtre aux éditions Théâtrales, Straight, sélectionné au festival Regards croisés, lauréat de l’Aide nationale à la création des textes dramatiques du CNT et Prix des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2014, Prix Godot des lycéens et Prix Sony Labou Tansi des lycéens en 2016.

Il est aussi l’auteur de Waste (coup de cœur du comité de lecture de L’Apostrophe – Scène nationale de Cergy-Pontoise, lu à la Mousson d’été en 2015 et créé par Johanny Bert au Poche /GVE en 2016), Et le ciel est par terre (lauréat de l’Aide nationale à la création des textes dramatiques du CNT, sélectionné par le Bureau des lecteurs de la Comédie-Française, lu à la Mousson d’été en 2016, lauréat de Scenic Youth – Prix des lycéens pour les nouvelles écritures de théâtre de la Comédie de Béthune – Centre dramatique national des Hauts-deFrance et retenu par France Culture en 2017), Tout entière (qu’il met en scène en 2016 au Préau – Centre dramatique national de Normandie-Vire, créé à Rome au Teatro India en février 2020 et adapté en octobre 2020 à l’opéra), Fondre (Prix Godot des Nuits de l’Enclave 2018) Et soudain Romy Schneider (créé en décembre 2018 au Poche /GVE par Manon Krüttli).

Il est dramaturge associé du théâtre genevois Poche/GVE en 2015-2016. Il a travaillé avec Christian et François Ben Aïm et Ibrahim Maalouf à l’écriture d’une partition chorégraphique, Brûlent nos cœurs insoumis, créée en 2017 à La Garance – Scène nationale de Cavaillon.

En 2018, il est dramaturge pour Luxe, calme écrit et mis en scène par Mathieu Bertholet au Théâtre de VidyLausanne.

En 2019, il crée Qui croire à la Comédie de Reims et collabore, comme dramaturge, avec Lorraine de Sagazan sur L’Absence de père d’après Platonov de Tchekhov, créé aux Nuits de Fourvière.

En 2020, il traduit, pour L’Arche et avec Christophe Pellet, la dernière pièce de Martin Crimp, Quand nous nous serons suffisamment torturés.

Son théâtre, publié aux éditions théâtrales, est traduit en espagnol (Argentine, Mexique), en italien et en allemand.

Son premier roman, Les Fils conducteurs (Verticales – Gallimard, 2017 ; Folio, 2019), a reçu le Prix Wepler – Fondation La Poste.

Son deuxième roman Là d’où je viens a disparu (Verticales – Gallimard, 2020) a reçu le Prix Alain Spiess du deuxième roman.

Lorraine de Sagazan présente Un sacre

En quelques mots…

Témoignages intimes
Résilience
Polyphonie
Mosaïque
Liste
À voir aussi