(…)
Journal
Monsieur, Madame

Jouer et rien d’autre

Publié le 9 décembre 2020

Christelle Simonin et Angie Mercier font partie des sept comédiens de l’AtelierCité, auxquels s’ajoute, pour cette promotion 2020-2021, un metteur en scène. S’ils ont pu appréhender jusqu’à aujourd’hui les contours de l’art de l’acteur, ils entrent désormais de plain-pied dans un métier pour lequel ils ont autant d’attentes que d’inquiétudes, autant de convictions que de questionnements.

3 questions à…
Publié le 9 décembre 2020

Directrice de La Place de la Danse – CDCN Toulouse Occitanie

Le Tartuffe / Épisode 1 – La découverte

Publié le 9 décembre 2020
Publié le 24 septembre 2020

L’ambition du ThéâtredelaCité est de permettre à de jeunes artistes de mieux comprendre les réalités des métiers du spectacle vivant, d’explorer sereinement leurs désirs de création et d’intégrer un réseau de professionnel.le.s pour faire éclore leurs projets. Recrutée en juin, la troupe éphémère 20-21, composée de 7 comédien.ne.s — Matthieu Carle, Jeanne Godard, Angie Mercier, Fabien Rasplus, Marie Razafindrakoto, Quentin Rivet, Christelle Simonin et du metteur en scène Simon-Elie Galibert, est invitée à partager pendant 15 mois la vie du théâtre. Ils présenteront Le Tartuffe, mis en scène par Guillaume Séverac-Schmitz, au CUB en décembre et en tournée régionale en 2021.

Dossiers et reportages

Deux équipes et deux créations à découvrir cet automne

DOSSIER : LA MAISON DES ARTISTES

Publié le 24 septembre 2020

On l’a dit, aider une création à éclore peut prendre des aspects nombreux : accueillir en résidence, mettre à disposition les compétences des ateliers, offrir un appui à la diffusion ou aux tournées à venir, rester engagé dans la formation des jeunes acteurs et leur professionnalisation, etc. Les projets très différents de Millaray Lobos García et Guillaume Séverac-Schmitz ont ainsi été soutenus à divers titres par le ThéâtredelaCité : la solidité de la « logistique » apportée permet aujourd’hui au point de vue dramatique de chaque artiste de s’exprimer. Alors, qu’entend-on par adaptation, comment faire vivre le collectif et encourager la réciprocité des apports : à suivre quelques éléments de réponse et de réflexion. Interview croisée…

Dossiers et reportages

DOSSIER : LA MAISON DES ARTISTES

Publié le 24 septembre 2020

« Produire une créativité et une qualité artistique qui soient à la hauteur de cet équipement culturel exceptionnel », c’était dans leur projet d’origine en 2018 : aujourd’hui, à l’orée d’une troisième saison enthousiaste malgré les impacts de la pandémie, Galin Stoev et Stéphane Gil réaffirment le ThéâtredelaCité dans son rôle de grande maison de fabrication et de création. Bien sûr, la mission fait partie des rôles phares d’un CDN, mais ici la priorité donnée à la création a pris une tournure très concrète : les murs ont été poussés, les espaces réinvestis pour ouvrir davantage le lieu à l’accueil en résidence et lui insuffler une nouvelle dynamique. Le Petit théâtre est devenu Le CUB, un incubateur et laboratoire modulable entièrement dévolu à la recherche, où sont présentés des spectacles en devenir. Donner le temps aux créations de trouver leurs marques (et leur public), être attentif à l’accompagnement vraiment individualisé des compagnies et décloisonner les énergies positives à l’œuvre pour qu’elles essaiment, c’est l’esprit de cette « maison des artistes » dans laquelle sont nés de nombreux spectacles à venir ce trimestre…

Surprises

© Delphine Panique, Les Classiques de Patrique, Ed. Gallimard Jeunesse, 2019

Publié le 24 septembre 2020

Avec Les Classiques de Patrique, Delphine Panique nous dit tout : Comment Zeus a spoilé le récit de la guerre de Troie ? Pourquoi Madame Bovary est une « no life » ? Bref, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les grands classiques de la littérature.

Dossiers et reportages

Rêver l’action artistique et culturelle de demain

Publié le 24 septembre 2020

Au lendemain du questionnaire du sociologue Bruno Latour pour penser le monde post-confinement et à la veille de l’appel à une convention citoyenne pour la culture, adressé à Madame la Ministre, des artistes se sont vu.e.s donner carte blanche par le ThéâtredelaCité pour interroger le rapport à l’Autre que, notamment, les règles de distanciation physique ont bouleversé. Laboratoires de recherche et d’écriture, ces résidences (soumises à candidature) avaient pour objectif de « réfléchir à l’évolution des pratiques dans le domaine de l’action artistique et culturelle, de rêver les nouvelles manières de proposer et de faire, sans obligation de mise en œuvre dans les mois à venir ». Le ThéâtredelaCité incarnait alors, plus que jamais, un espace hétérotopique par excellence, un « autre lieu » à la fois au cœur de la cité et à sa marge, offrant aux huit compagnies ou collectifs régional.e.s résident.e.s la possibilité de produire de la pensée, façonner de l’imaginaire, sans exigence de résultat ce qui fut vécu comme une parenthèse enchantée par les artistes.

Monsieur, Madame
Publié le 24 septembre 2020

« Les décors sont de Roger Hart et les costumes de Donald Cardwell » : qui a connu la célèbre émission Au Théâtre ce soir se souvient de cette phrase culte célébrant les costumes comme une composante fondamentale d’un spectacle. Sans pourpoints d’époque pas de véracité historique, sans manteaux de zibeline, pas d’Anna Karénine et sans tailleurs pastels, pas de Parapluies de Cherbourg : à l’écran et à la scène, l’habit fait le moine. Il conditionne la projection intime et l’identification du spectateur. Au ThéâtredelaCité, c’est une femme, Nathalie Trouvé, qui assume ce rôle jusqu’aux boutons pression car c’est une perfectionniste. Et une discrète cheffe d’orchestre…

3 questions à…
Publié le 24 septembre 2020

C’est un comédien bien aimé des français, qu’on voit aussi bien au cinéma qu’à la télévision, même si le théâtre l’occupe en priorité et à divers titres : Robin Renucci monte sur les planches bien sûr, il a fondé des Rencontres internationales de théâtre en Corse qui ont plus de vingt ans, mais il est également président de l’association des 38 centres dramatiques nationaux de France dont fait partie le ThéâtredelaCité. Il dirige aussi depuis 2011 les Tréteaux de France, un CDN qui a la particularité d’être itinérant tout en gardant les mêmes missions que les autres, chevillées à trois credo fondateurs de l’éducation populaire : créer surtout, transmettre et former. Des valeurs essentielles en ces temps de crise, où puiser selon lui les ressources d’un nouvel élan pour le spectacle vivant...

Surprises
Publié le 22 septembre 2021

BÉLIER
Le wombat étouffe ses victimes avec ses fesses, Le temps que le cœur cesse. Toi au contraire, tes mouvements de popotin quand tu danses redonnent vie à tous les cœurs gris. Prépare ta playlist et mets-nous des paillettes (biodégradables) plein les yeux !

TAUREAU
À l’image d’un Georges Perec qui se souvient ou d’un Philippe Delerm célébrant la première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, profite de l’été indien pour dresser la liste de tous les moments, anodins et pourtant si riches, que tu vivras. Puis fais-les résonner avant que la Campana ne sonne l’arrivée de l’hiver.

GÉMEAUX
As-tu déjà vécu quelques expériences paranormales ? Pour Halloween, oublie ton costume de citrouille et prépare plutôt des bougies pour une petite séance de spiritisme. Début novembre, c’est chez les Esprits qu’il te faudra aller puiser quelques forces nouvelles.

CANCER
Pour combler le désœuvrement causé par les restrictions sanitaires, tu as fini par regarder toutes les séries existantes. Mais ces heures de visionnage t’ont fait oublier qu’un changement fondamental est en gestation en toi. C’est certain : J’entends battre son cœur ! Il t’emmènera vers une nouvelle saison encore plus exaltante que tous les épisodes de Plus belle la vie.

LION
À force de ne voir des gens qu’à travers des écrans, de la réunion à l’apéro, tes relations aux autres se distendent. Certes les Spice Girls nous disent « friendship never ends » mais attention tout de même à ne pas mettre trop à l’épreuve tes amitiés, elles pourraient ne pas être toutes Sans fins.

VIERGE
Avec le soleil qui te confère audace et assurance et Mars qui passe réveiller tes pulsions conquérantes, ton début d’automne s’annonce déterminé ! N’écoute pas les oiseaux de mauvaise augure qui voudraient t’effrayer en prédisant que any attempt will end in crushed bodies and shattered bones, c’est au contraire l’heure de ton triomphe !

BALANCE
Tu peux jeter tes magazines psychos « Comment raviver la flamme du désir en temps covid ? ». Vénus vient t’aider à souffler tes bougies en lune montante et t’offre un sex-appeal tout en romantisme qui fera son petit effet ! Alors, Please Please Please, fais-en bon usage….

SCORPION
Trop occupé·e à célébrer la réouverture des discothèques en dansant sur La Kiffance de Naps, tu n’as pas pu faire de vœux en contemplant les étoiles filantes cet été. Profite de l’essaim de météorites des Orionides en octobre pour te rattraper car, ce trimestre, Les Étoiles seront à ton écoute !

SAGITTAIRE
Telle une bouteille de soda trop secouée, tu n’attends
qu’une ouverture pour exulter dans un geyser de lâcher-prise.
Avant de péter les plombs, cherche cette occasion qui te permettra de perdre la raison sans devenir complètement Loco.

CAPRICORNE
Saturne et ses sept anneaux (apathie, déprime, résignation, mollesse, tristesse, doute et fatalisme) séjournent dans ta constellation tout l’automne. Pour t’y préparer quoi de mieux qu’IvanOff ou un Feuilleton Goldoni ? Tu pourras ensuite décider si tu veux toi aussi mettre en échec le bonheur ou agir contre cette influence astrale.

VERSEAU
Il va falloir garder les pieds sur terre : Jupiter s’installe dans ton signe. Oui, chance et puissance seront au rendez-vous, mais aussi orgueil et autoritarisme et comme le monde n’a vraiment pas besoin d’un nouveau despote, ne te transforme pas en Faustus Ier.

POISSON
Après tous ces mois étriqués, tu aspires à vibrer et vivre en grand, à faire jaillir les émotions et l’imagination, à rêver et être surpris·e chaque jour. Rien de plus simple : fais de chaque soir une Nuit du Théâtre. Bonne nouvelle : les jours raccourcissent !

POULPE-PANTHÈRE AILÉ
Envie de changer de signe ? C’est possible avec le Poulpe-panthère ailé : la constellation qui fait l’unanimité ! Mais tu peux aussi inventer ton propre signe à partir de ton animal totem. Il suffit qu’il soit assez malin et fort pour t’extraire du Mazùt de ce contexte sanitaire.