(…)
Journal
Publié le 15 octobre 2019

Ouvert à tou.te.s, le ThéâtredelaCité développe sa politique d’accessibilité, notamment à l’attention des personnes en situation de handicap visuel ou auditif. Il s’agit de prendre en compte les besoins de chacun, veiller à un meilleur accès de l’ensemble des publics à la culture, favoriser la rencontre avec des oeuvres et des artistes.
Lao (J’en rêve, viens me chercher) de Daniela Labbé-Cabrera et Aurélie Leroux sera adapté en langue des signes française.
Cet automne, La DOUBLE inconstance de Marivaux mis en scène par Galin Stoev et Nous, dans le désordre d’Estelle Savasta seront proposés en audiodescription.

Publié le 15 octobre 2019

Le ThéâtredelaCité, avec de précieux partenaires du monde de l’enseignement et du secteur associatif, mène divers projets d’éducation artistique et culturelle s’adressant à tous dès 5 ans.
Autant d’endroits de rencontres…
Rencontres avec des œuvres : des textes, des spectacles. Des mondes écrits, qui prennent corps, chair et voix. Des histoires qui prennent place autant dans le cœur que dans l’intelligence.
Rencontres avec un lieu : un théâtre, qui devient familier, parce que l’on en visite les coulisses, parce que l’on y vient, que l’on y revient, que l’on y vit des émotions fortes et que s’y ouvrent bien des possibles.
Rencontres avec des artistes : des auteurs, des metteurs en scène, des comédiens. Avec leurs connaissances, avec leurs compétences, avec leur regard.
Rencontres entre élèves ou entre élèves et professeurs, entre citoyens, parce que l’aventure partagée fait sens, donne direction et signification.
Présence à soi-même, parce que toutes ces rencontres, fondamentales dans les démarches de création initiées, sont ressources de vie, de désir, de confiance et d’espérance.

Monsieur, Madame
Publié le 15 octobre 2019

Une fois n’est pas coutume, le pluriel s’impose dans cette rubrique « Monsieur Madame » : en matière de construction de décor en effet plus qu’ailleurs le job se joue toujours en équipe. Et le féminin, quoiqu’encore non majoritaire, y tient bien sa part.

Arts vivants / International

24 septembre – 12 octobre 2019

Publié le 5 juin 2019

Trente partenaires artistiques de la métropole toulousaine qui allient leurs énergies pour créer une joyeuse dynamique d’ouverture de saison les années impaires, c’est cela La Biennale internationale des arts vivants.
Dépassant les esthétiques et les territoires, le partage en est la valeur phare : équipes artistiques, thématiques scéniques et publics de tous horizons se répondent, contrastent et se mélangent.
Pour retrouver le plaisir et l’inattendu du spectacle vivant et réinventer des façons d’être ensemble.

Surprises

© Marie Guillard, 2017

Publié le 20 février 2019
Monsieur, Madame
Publié le 20 février 2019

Son rôle va bien au-delà de trouver les accessoires qui donnent à un spectacle son esthétique. Cheville ouvrière du décor, l’accessoiriste recherche les objets qui vont habiter le plateau. Souvent, il les fabrique lui-même. Ce poste-clé requiert débrouillardise, technicité et surtout de la créativité : un ingrédient dont Jean-Pierre Belin, quarante ans de maison au service du CDN, a à revendre !

3 questions à…
Publié le 20 février 2019

Fondateur et directeur de la Librairie Ombres Blanches.
Implantée au cœur de Toulouse depuis 1978, la Librairie Ombres Blanches a, dès ses débuts, tissé des liens très forts avec le monde de la culture et les théâtres de la ville. Retour sur une histoire partagée depuis quarante ans…

Publié le 1 décembre 2018

« Qu’est-ce que créer ? » : la même question a été posée à trois artistes de la scène régionale qui présentent leurs dernières créations ce trimestre au ThéâtredelaCité. C’était une belle occasion d’interroger ces trois metteurs en scène sur leur façon de faire du théâtre : vaste, politique au sens premier, propice au lyrisme personnel ou profondément philosophique par certains aspects, la question n’a pas été bordée, volontairement, pour laisser la pensée se déployer et l’interprétation de chacun ouvrir des brèches. Lou Broquin de la Compagnie Créature, Joël Fesel du Groupe Merci et Laurent Pérez de la Compagnie L’Émetteur, se sont prêtés au jeu : ils livrent ici, autour de quelques axes-clés, leur façon singulière de se mettre au travail. De faire surgir des formes à partir des questionnements individuels qui les animent.

Monsieur, Madame
Publié le 1 décembre 2018

Il a longtemps fait partie des petits métiers du spectacle. Disparu au cinéma, on se souvient des paniers de glaces et de bonbons à l’entracte, il reste bien vivant au théâtre où il donne le ton et l’atmosphère d’une équipe. Principalement incarné par des étudiant.e.s, l’ouvreuse ou l’ouvreur est le premier visage qui vous sourit quand vous entrez au théâtre. Souleila Ukrainiec-Mahiddin, lève un pan du rideau sur ce métier essentiel et plus glamour qu’il n’y paraît.

Surprises

Un jeu des sept différences où Mattis Dovier nous dévoile la vraie nature du Triomphe de l’amour.

Publié le 1 décembre 2018
Publié le 17 novembre 2021

BÉLIER
Tournant en rond dans ton bocal depuis trop longtemps, tu aspires à découvrir de nouveaux horizons. Tel L’Enfant Océan dans Ponyo sur la falaise, fuis les personnes qui veulent restreindre tes possibles et laisse-toi emporter par la première vague venue.

TAUREAU
Il y a quelques mois apparaissait le #MeTooThéâtre, pour poursuivre la nécessaire libération de la parole sur les violences de genre. Ce combat est loin d’être terminé et bien des secteurs restent toujours soumis à une certaine omerta. Quelle part prends-tu pour aider ces Guérillères à remettre en question ce patriarcat qui abîme tout le monde ?

GÉMEAUX
La saison du spleen a débuté ! L’occasion de vérifier ses archives. Plonge dans ta bibliothèque de souvenirs et vérifies en l’état : depuis le temps que tu n’as pas eu de réminiscence de l’extrait Nostalgie 2175, ils pourraient avoir besoin d’être restaurés.

CANCER
À l’image d’un Cupidon lançant des flèches d’amour, tu seras, ce trimestre, une sorte de guimauve en armure avec un arc répandant de La Tendresse. Gageons que tu tireras plus vite que ton ombre pour terrasser les contrariétés et lever une armée de joie.

LION
Assurément, ces prochaines semaines ne seront pas extraordinaires. C’est comme si tu étais coincé∙e sur un long tire-fesse sur Les hauts plateaux enneigés. Tu es obligé∙e d’avancer, la sensation n’est pas agréable, le froid te mord mais, heureusement, à l’arrivée, il y a la perspective d’une grande exaltation. Tiens bon !

VIERGE
Depuis que tu as regardé un reportage sur l’histoire suisse, une question t’obsède : que se serait-il passé si Guillaume Tell avait raté la pomme et touché son fils ? Sans doute aurait-il fini dans une Kliniken. Quelle cible ne devras-tu pas manquer ces prochaines semaines pour ne pas vaciller ?

BALANCE
On n’est pas sérieux quand on a 17 ans, dit le poète ; mais il n’est pas forcé de l’être en vieillissant. Cet hiver précipite-toi dans les cafés tapageurs aux lustres éclatants, commande des bocks ou de la limonade et organise La Fugue qui te fera retrouver l’odeur des tilleuls verts sur la promenade.

SCORPION
Il te semble que la fin d’année a aussi mis un terme à ton épanouissement sentimental. Depuis tu vis le couple par procuration en observant les tragédies d’Antoine & Cléopâtre, la passion d’Amer M. & Colette B. ou les aventures de Bob l’éponge et Patrick l’étoile de mer. Mais qui a dit que deux était le chiffre le plus épanouissant pour une relation ?

SAGITTAIRE
En ce début d’année 2022, Mercure aiguise tes savoir-faire et t’invite à les partager. Qu’il s’agisse de la sculpture de bouchon de champagne, de La Reprise de chaussettes trouées ou de la fabrication de roulés à la cannelle, quel(s) talent(s) transmettras-tu à ton entourage ?

CAPRICORNE
Saturne t’épuise et t’acharne au travail. Avec les jours qui raccourcissent, tu as la cruelle impression de ne faire que ça de tes journées. Mais Huit heures ne font pas un jour : repars à la conquête de ce temps libre qui t’appartient, ré-invente tes nuits !

VERSEAU
Il semblerait que tu sois proche d’atteindre « l’effet miramar ». Ce moment où le froid et la grisaille te désespèrent tellement que tout souvenir d’été devient un eldorado, même cette plage bondée où tu avais dû composer avec des voisins insupportables. Réchauffe-toi (et relativise un peu) en regardant les photos de plage de Martin Parr.

POISSON
Avec l’élection présidentielle qui approche, les aboiements se multiplient dans le débat public. À force d’être cerné∙e par cette sinistre cacophonie, ton humanité pourrait vaciller. Prend garde à ne pas rejoindre la meute et devenir un de ces Chiots de garde.

POULPE-PANTHÈRE AILÉ
Envie de changer de signe ? C’est possible avec le Poulpe-panthère-ailé, le signe qui fait l’unanimité ! Puisque tu souhaites Désobéir aux lois de l’astrologie en attendant le sacre du printemps, fais de ce trimestre une danse impétueuse digne de Nijinska.